BFM Auto

Renault rafraîchit sa Twingo

Renault vient de dévoiler la nouvelle version de sa célèbre Twingo. Au programme, des petites retouches esthétiques et de nouvelles options de personnalisation.

Après avoir célébré les 25 ans de la Twingo l'an dernier, Renault vient de dévoiler la nouvelle version de sa célèbre citadine. Lancée en 2014, la troisième génération reçoit ainsi des modifications esthétiques. A l'avant, le design évolue avec les nouveaux feux qui intègrent désormais la signature en "C" commune à tous les modèles de la gamme actuelle. Les petites entrées d'air dans la partie basse lui donne un peu plus de caractère.

La nouvelle face avant de la Twingo
La nouvelle face avant de la Twingo © Renault

A l'arrière, les modifications sont plus subtiles avec de nouveaux feux et un bouclier modifié. A noter également que de nouvelles couleurs sont proposées, avec un blanc nacré et un "jaune mango", ainsi que des options de personnalisation supplémentaires au niveau des jantes et des parures extérieures.

A l'arrière, petits changements au niveau du bouclier et des feux.
A l'arrière, petits changements au niveau du bouclier et des feux. © Renault

A l'intérieur, Renault revient à une boîte à gants fermée sur toutes les finitions. Les versions les plus abordables disposaient en effet d'un bac ouvert. Côté technos, l'application R&Go pour les Twingo sans l'écran tactile intègre désormais Waze. Celles équipées de l'écran 7 pouces peuvent désormais associer leur smartphone avec Apple Carplay et Android Auto.

Une Twingo un peu plus connectée
Une Twingo un peu plus connectée © Renault

La Twingo reçoit également de nouvelles motorisations, des trois cylindres SCe 65 et 75 chevaux et un TCe de 95 chevaux. Ce dernier peut être associé à une boite automatique 6 vitesses à la place de la boite manuelle 5 rapports. On ne sait pas encore si Renault donnera une remplaçante à sa Twingo GT qui poussait son moteur TCe à 110 chevaux.

Le lancement commercial de cette nouvelle Twingo est prévu au printemps. Les niveaux de consommation et d'émissions de CO2 sont en cours d'homologation et respecteront le nouveau protocole WLTP, affirme Renault.

Julien Bonnet, avec Emma Villiers