BFM Auto

Les jeunes pourraient bientôt pouvoir passer le permis à 17 ans

Parmi les mesures du rapport parlementaire sur le permis de conduire, dévoilé ce mardi, l’une préconise d’abaisser l’âge pour passer le permis à 17 ans.

18 ans, l’âge de la majorité, mais 17 ans, celui du permis de conduire. C’est en tout cas l’une des mesures du rapport sur la réforme du permis de conduire dévoilé ce mardi matin. Les jeunes qui ont appris à conduire dans le cadre de la conduite accompagnée pourraient ainsi bientôt passer leur permis à 17 ans, au lieu de 17 ans et demi actuellement.

La vraie différence, c’est qu’une fois le permis en poche, ces mineurs pourront conduire seuls, alors qu’aujourd’hui, même titulaires du permis de conduire, ils doivent toujours être accompagnés d’un adulte jusqu’à leurs 18 ans. Pour passer ce permis à 17 ans, les jeunes devront bien entendu avoir rempli les obligations de la formation conduite accompagnée (3000 kilomètres minimum parcourus, présence aux rendez-vous pédagogiques). 

La mesure prévoit cependant quelques restrictions: le jeune conducteur n’aura pas le droit de conduire la nuit, ni de conduire hors du territoire français, jusqu’à sa majorité. Un dispositif qui rappelle ce qui se passe en Grande-Bretagne, où les jeunes peuvent déjà passer leur permis à 17 ans, mais ne peuvent conduire hors du royaume. En 2017, 25% des permis délivrés le sont suite à une formation en conduite accompagnée. Et le taux de réussite est bien meilleur: 75% des candidats obtiennent leur permis.

Cette mesure complète le dispositif qui se dessine de faire passer le code de la route, voir l’examen pratique du permis, dans le cadre du service national universel (SNU). Emmanuel Macron avait évoqué cette possibilité la semaine dernière devant un millier de jeunes à Etang-sur-Arroux (Saône-et-Loire). Passer son permis via le SNU permettrait également d’avoir plus de superviseurs agréés pour la conduite accompagnée, au-delà de la famille proche. Faire passer le permis plus tôt, et dans le cadre du SNU, doit aussi permettre de baisser son prix. Il oscille aujourd’hui entre 1600 et 1800 euros en moyenne.

Pauline Ducamp