BFM Business

Les Français dépensent en moyenne 566 euros pour un vélo neuf

Selon le dernier observatoire réalisé par la fédération Union Sport & Cycle, les prix des vélos neufs augmentent, tirés en moyenne par ceux des vélos électriques .

Selon le dernier observatoire réalisé par la fédération Union Sport & Cycle, les prix des vélos neufs augmentent, tirés en moyenne par ceux des vélos électriques . - Lionel BONAVENTURE / AFP

Selon le dernier observatoire réalisé par la fédération Union Sport & Cycle, les prix des vélos neufs augmentent, tirés par ceux des vélos électriques.

S’acheter un vélo en prévision du 11 mai est actuellement la préoccupation de beaucoup de Français, en particulier dans les grandes villes. Mais combien coûte un vélo neuf? L’an dernier, selon le dernier observatoire de la fédération Union Sport & Cycle (USC), le prix moyen d’un vélo acheté neuf en France était de 566 euros. Un prix en hausse de 15% par rapport à 2018, un prix surtout tiré vers le haut par les ventes des vélos à assistance électrique (VAE).

1749 euros en moyenne pour un vélo électrique

"Si les VAE représentent 15% des ventes en volume, ils pèsent pour 45% de la valeur total des ventes de vélos neufs en France, soit un marché de 679 millions d’euros pour ces vélos électriques", nous explique Jérôme Valentin, le président de l’USC.

La différence de prix moyen entre vélo "traditionnel", sans assistance, et vélo électrique est en effet conséquente. Pour un vélo électrique, les Français ont dépensé en moyenne 1749 euros, avec des tarifs qui peuvent dépasser les 2000 ou 3000 euros, voire plus.

364 euros pour un vélo "traditionnel"

Un vélo "traditionnel" n’avait lui coûté que 364 euros en moyenne l’an dernier. Mais ce prix est lui aussi en hausse: +9,7%. Le signe d’émergence d’une vraie culture vélo que les associations appellent de leurs voeux?

"Cette hausse des prix s’explique car les consommateurs qui achètent un vélo traditionnel veulent en faire régulièrement, se déplacer avec, nous explique Jérôme Valentin. Ils veulent donc un vélo qui leur plait, plus léger, avec un meilleur système de freinage".

S’ils reculent sur le marché du neuf face aux vélos électriques, ces vélos traditionnels représentent tout de même toujours le gros des ventes, que l’on estime à 3 millions de vélos par an en France, dont 388.100 VAE en 2019. Difficile en revanche d’évaluer les transactions entre particuliers de vélos d’occasion. Le parc total est estimé à 30 millions de bicyclettes en France.

"Toutes les familles françaises ont des vélos chez eux, essentiellement pour des activités de loisir, poursuit Jérôme Valentin. C’est pour s’assurer qu’ils roulent en toute sécurité que le chèque-vélo de 50 euros a été mis en place".

Assez de vélos pour tout le monde?

Pour ceux qui voudraient profiter de la période pour investir dans un vélo neuf, l’USC se veut rassurante, après l’apparition de tensions notamment en région parisienne ces derniers jours. "La débute en mars pour les vendeurs de vélo, se poursuit jusqu’en juin c’est la haute saison. Mais cette année, nous n’avons rien vendu avec le confinement. Les stocks des vendeurs comme des constructeurs sont pleins", poursuit Jérôme Valentin.

En décembre dernier, pendant les grèves dans les transports, les ventes de vélos neufs avaient grimpé de 20%.

Pauline Ducamp