BFM Business

Déconfinement: chèque-vélo de 50 euros, comment ça marche

Pour inciter les Français à remettre en état leur vélo en vue du 11 mai, l’Etat met en place un chèque de cinquante euros à dépenser dans les magasins de réparation agréés.

Pour inciter les Français à remettre en état leur vélo en vue du 11 mai, l’Etat met en place un chèque de cinquante euros à dépenser dans les magasins de réparation agréés. - BERTRAND GUAY / AFP

Pour inciter les Français à remettre en état leur vélo en vue du 11 mai, l’Etat met en place un chèque de cinquante euros à dépenser dans les magasins de réparation agréés.

Cinquante euros pour remettre en état son vélo, c’est l'une des mesures annoncées ce jeudi par la ministre des Transports Elisabeth Borne dans le cadre d’un plan de 20 millions d’euros. Le gouvernement veut ici encourager l’usage du vélo à partir du 11 mai pour désengorger les transports en commun et éviter un recours massif à la voiture.

Plusieurs milliers de professionnels 

Si les magasins de vélos peuvent en théorie être ouverts pour acquérir un vélo neuf, la ministre compte aussi sur les millions de bicyclettes qui dorment dans des caves et des garages pour véhiculer les Français dans les prochaines semaines, en particulier dans les grandes villes. Encore faut-il que ces vélos fonctionnent. Si vous avez un vieux vélo à remettre en état, direction l’un des réparateurs agréés recensés par la Fédération des Usagers de la Bicyclette.

La liste complète des réparateurs sera en ligne à partir du 11 mai, peut-on lire dans Le Parisien, sur une plateforme dédiée. "Nous recensons et enregistrons tous ces acteurs en une huitaine de jours, c'est un vrai sprint ", précise dans le quotidien Olivier Schneider, le président de la FUB. La liste devrait atteindre 3000 professionnels partout en France. Olivier Schneider appelle ce jeudi auprès de l'AFP les réparateurs à se faire connaître auprès de la FUB dans les prochains jours, pour recenser le plus de points de réparation possibles.

Aucun document à fournir

Aucun document officiel ne sera nécessaire pour bénéficier de ce chèque. Si la remise en état n’excède pas 50 euros, vous n’avancez pas d’argent. Si les réparations dépassent ce montant, la différence sera à votre charge. La FUB appelle les collectivités comme les employeurs à participer aux frais de remise en état des vélos des salariés et agents.

La somme de 50 euros devrait suffire pour installer soi-même des freins neufs ou changer les pneus en les achetant chez les professionnels agréés. Si le réparateur fait lui-même les réparations, la somme risque d’excéder le chèque gouvernemental. Des pistes cyclables provisoires voient petit à petit le jour dans les grandes agglomérations, à Montpellier (Hérault) ou bientôt à Paris, pour accueillir plus de cyclistes.

Pauline Ducamp