BFM Business

A quoi ressembleront les réseaux de pistes cyclables post-déconfinement, l'exemple du Val-de-Marne

Image d'illustration - Le vélo est une des solutions de transport alternatif mis en avant par le gouvernement et plusieurs municipalités.

Image d'illustration - Le vélo est une des solutions de transport alternatif mis en avant par le gouvernement et plusieurs municipalités. - Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Le département francilien du Val-de-Marne a dévoilé cette semaine son plan vélo pour le déconfinement. De quoi donner des pistes sur une solution de plus en plus privilégiée dans les grandes villes.

Les projets de pistes cyclables provisoires, en vue du déconfinement, prennent forme. En début de semaine, le département du Val-de-Marne en Ile-de-France a dévoilé son plan pour faciliter l’usage du vélo à partir du 11 mai.

"Ces itinéraires seront travaillés en articulation avec l’Etat, les collectivités et les associations de cyclistes, précise dans un communiqué le président du conseil départemental du Val-de-Marne Christian Favier. Ces pistes permettront de se déplacer en appliquant les mesures de distanciation sociale tout en limitant l’augmentation de la pollution de l’air liée au trafic routier".

De quoi donner un premier aperçu de ces futurs réseaux de pistes cyclables qui devraient fleurir dans de nombreuses grandes agglomérations.

Quelle distance pour ce nouveau réseau?

40 kilomètres de pistes cyclables provisoires vont être mis en place dans les prochaines semaines, la date précise n’a pas encore été communiquée. Ces 40 kilomètres s’ajoutent aux 370 kilomètres de pistes cyclables déjà installées dans le département, sit une hausse d’un peu plus de 10% de l’offre en piste.

Des pistes cyclables le long des tracés de trains et métros

Comme l’objectif est de proposer une alternative aux transports en commun, ces pistes seront calquées sur les principales lignes de transports en commun qui irriguent le département: les RER A, B, C, D, et E mais aussi trois lignes de métro 1, 7 et 8. Les nouvelles pistes permettront ainsi les trajets entre la banlieue et Paris.

Une approche similaire est envisagée à Paris. Dans le Journal du Dimanche le week-end dernier, Anne Hidalgo envisageait l’installation de ces pistes cyclables provisoires en surface des lignes de métro 1, 4 et 13. Une approche identique est envisagée par Valérie Pécresse, la président de la région Ile-de-France, en suivant les itinéraires des RER.

Comment seront matérialisées ces pistes?

Si dans un premier temps, ces pistes devraient juste être matérialisées au sol par de la peinture, des aménagements "en dur" devraient ensuite être installés quand les chantiers pourront reprendre. Elles seront a priori plus larges que les pistes classiques pour rassurer les néo-cyclistes et respecter les distances de sécurité. Les détails techniques ne sont pas encore définis.

Quel coût pour ces nouvelles pistes cyclables?

Le coût de cette opération s’éleverait à un million d’euros dans le Val-de-Marne, peut-on lire dans le Parisien.

Pauline Ducamp