BFM Auto

La Ford Mustang reste le coupé sportif le plus vendu dans le monde

Après l’effet de surprise en 2015, et la confirmation en 2016, la Mustang récidive en 2017. Pour la 3e année consécutive, la pony-car reste le coupé sportif le plus vendu dans le monde.

Jamais deux sans trois. Selon des données du cabinet IHS Markit, compilées par Ford, la Mustang reste en 2017 le coupé sportif le plus vendu dans le monde. 125.809 pony-car ont ainsi été vendues l’année dernière dans le monde. C’est certes un petit peu moins l’année précédente (environ 150.000 unités écoulées en 2016), mais ces chiffres restent très positifs.

La France, 3e marché européen de la Mustang

La baisse des ventes de 2017 peut s'interpréter par le renouvellement de la Mustang courant d’année dernière aux Etats-Unis, pour une livraison progressive sur les autres marchés cette année. Certains clients ont donc probablement retardé leur achat, afin d’avoir la version la plus récente. Par ailleurs, la demande reste soutenue hors des Etats-Unis. Ford a ainsi vendu 81.866 Mustang sur sa terre natale en 2017, les autres ventes sont réparties sur pratiquement 140 marchés.

Un tiers des ventes hors Etats-Unis proviennent d'Europe (13.100 voitures). La France représente le 3e marché de la pony-car, avec 942 Mustang immatriculées l’an dernier dans l’Hexagone. L’Allemagne reste le premier débouché de la Mustang sur le continent, avec 5.742 voitures vendues au total.

L'annonce des bons chiffres de ventes de la Mustang tombe toujours à point nommé en avril. C'était effet le #NationalMustangDay hier, mardi 17 avril, aux Etats-Unis. La pony-car a célébré hier son 54e anniversaire.

Les Européens préfèrent la version V8

77% des acheteurs européens choisissent une version GT, avec le V8 5 litres. Dans la version restylée, dont les commandes viennent d’ouvrir, ce moteur a gagné 30 chevaux. La Mustang affiche désormais 450 chevaux. Le succès du coupé s’explique par un rapport puissance/prix plus intéressant que des modèles allemands comparables.

La Mustang représente aussi le rêve américain, dans une version très moderne. Sync 3, compteurs digitaux recensant les principaux paramètres de puissance, gestion de la sonorité du moteur, la nouvelle version de la Mustang joue des technologies pour affirmer son ADN de pony-car. Le comportement routier du coupé s’est aussi grandement amélioré, notamment selon Matthias Tonn, ingénieur en chef programme chez Ford, grâce aux retours des clients européens.

Pauline Ducamp