BFM Business

Harley-Davidson lance deux nouvelles motos taillées pour rivaliser avec BMW, Yamaha ou Ducati

La Bronx avait été évoquée par Harley Davidson dès 2018 sous le nom de code de Streetfighter

La Bronx avait été évoquée par Harley Davidson dès 2018 sous le nom de code de Streetfighter - Harley Davidson

Lors du salon de la moto de Milan, Harley Davidson a dévoilé la Pan América, un trail, et la Bronx, un roadster, pour affronter BMW, Ducati, Triumph, KTM, Honda, Yamaha et Kawasaki. Pas moins!

Les offensives timides ne donnent aucun résultat. Lors de l'Eicma, le salon de la moto de Milan, Harley-Davidson a fait la démonstration de cette stratégie. Après la moto électrique LiveWire, il a dévoilé deux motos destinées à séduire une clientèle de motards plus classiques. La Pan America, un trail conçu pour traverser les grands espaces et la Bronx, un roadster pour la ville et la route. La Bronx avait été évoquée dès 2018 sous le nom de code de Streetfighter. Quant à la Pan America, c'est une surprise.

Harley explique que La Pan America est "une moto polyvalente conçue pour explorer l’inconnu et inciter à l’aventure"
Harley explique que La Pan America est "une moto polyvalente conçue pour explorer l’inconnu et inciter à l’aventure" © Harley Davidson

Ces deux machines qui ne seront disponibles qu'en 2021 ne renient pas l'identité mécanique de la marque. Elles sont équipées d'un bicylindre V-Twin, mais totalement repensé. Le moteur Revolution Max a été allégé. Il est décliné en deux versions: une 975 cm3 (115 chevaux et 94 Nm de couple max) et une 1250 cm3 (145 chevaux et un couple max 122 Nm). 

Le nouveau moteur Revolution Max sera décliné en deux versions: 1250 cm3 (145 chevaux et 122 Nm de couple) et 975 cm3 (115 chevaux et 94 Nm de couple)
Le nouveau moteur Revolution Max sera décliné en deux versions: 1250 cm3 (145 chevaux et 122 Nm de couple) et 975 cm3 (115 chevaux et 94 Nm de couple) © Harley Davidson

Seront-elles bridables pour être accessibles pour les permis A2 limités aux motos de 47,6 chevaux (35 kW)? Pour le moment rien ne le dit, même si la stratégie du groupe est de proposer des versions "jeune permis" pour la quasi totalité de sa gamme custom. Mais le doute est permis puisque pour être bridable, la puissance nominale ne doit pas excéder 95 chevaux.

Lancement des deux modèles en 2021

L'objectif d'Harley Davidson est clair. Il s'agit désormais de sortir de la niche des customs pour aller affronter à la fois BMW, Ducati, Yamaha, Honda, Triumph et KTM. Pas moins. "Qui aurait imaginé qu'un jour, on pourrait hésiter entre, disons, une Yamaha MT-09, avec son pétillant trois cylindres de 115 ch... et une Harley-Davidson", interroge le site spécialisé Moto Services. Qui aurait aussi imaginé que le constructeur américain proposerait un jour une concurrente de de la R1250 GS de BMW.

Les deux modèles présentés à l'Eicma sont-ils des prototypes comme l'annoncent de nombreux sites? Un représentant d'Harley nous a affirmé que non. "Il s'agit bien des modèles qui seront lancés en 2021, par contre, la production n'a pas été lancée", nous a-t-on expliqué en précisant que le design, notamment celui de la Pan America, ne sera pas modifié.

Reste à connaitre le prix de ces nouvelles gammes. Ce point ne sera pas dévoilé par le constructeur "avant le mois d'août 2020", nous a-t-on indiqué.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco