BFM Auto

Genève 2016: l'Alfa Disco Volante Spyder, le retour d'une idole

Le remake de la Disco Volante est une parfaite réussite.

Le remake de la Disco Volante est une parfaite réussite. - Top Gear / BBC

La petite soeur de la déjà géniale Touring Superleggera a fait sensation lors de sa présentation à Genève. 

On ne peut pas en vouloir aux Italiens d'être extrêmement sûrs d'eux. Non contents de s'être attaqués avec succès à la légendaire Alfa Romeo 8C, le préparateur Touring s'est attelé à fabriquer une Disco Volante Spyder. Présenté au salon automobile de Genève, le résultat est tout simplement sublime. Le toit amovible se fend en deux panneaux de 3,5kg pour se ranger des deux côtés du véhicule, manuellement évidemment, mais avec une classe folle.

Un beau moteur Maserati

Côté moteur, certes ce n'est pas une configuration de circuit, mais ne faisons pas la fine bouche, tout cela n'est pas mal du tout. Cette Disco Volante cache un V8 4.7 de 450ch et 480Nm de couple livré par Maserati, une puissance délivrée par l'arrière via une boite automatique six vitesses, pour reconstituer le package original de la géniale Alfa 8C. Pour ne rien gâcher, cette Disco Spyder monte de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Pas mal.

La crème de l'ingénierie italienne nous garantit de ne pas devenir sourd au volant de cette Disco Volante. Touring promet en effet des niveaux sonores compris entre 24 et 50 décibels jusqu'à 180 km/h, soit sous le seuil des 60 décibels jugés fatigant. L'Italie, quel pays génial!

La voiture a été moulée à partir du châssis original de la 8C, mais au lieu de l'acier, cette fois-ci, la structure est faite de carbone. Cette Disco Volante est donc légère, rapide et unique. Enfin presque, il y en aura seulement sept exemplaires au total. 

dossier :

Genève 2016

H.B. avec Top Gear