BFM Auto

Genève 2016: carte blanche pour la E-Méhari Courrèges

Un concept qui se verra de loin dans les allées du Palexpo: cette E-Mehari est totalement blanche.

Un concept qui se verra de loin dans les allées du Palexpo: cette E-Mehari est totalement blanche. - Citroën

Après un teaser avant hier, Citroën à révélé le concept E-Méhari revisité par la maison Courrèges qui sera exposé au Salon de Genève du 1er au 13 mars.

On s'en doutait suite au -très- court teaser sorti par Citroën, la E-Méhari donnera dans le blanc cette saison. A ce point on ne s'en doutait pas, quand même. La Citroën électrique de plage semble habillée avec une combinaison du Stig.

Présenté au Salon de Genève cette année, le E-Méhari Courrèges est un concept développé conjointement par Citroën et la maison de prêt-à-porter Courrèges; récemment relancée. Ce cabriolet quatre places est 100% électrique et se veut un hommage à André Courrèges, fondateur de la maison du même nom. D'où l'utilisation à outrance du blanc, couleur fétiche du défunt créateur. Du blanc, partout, et un liseré orange pour casser l'unicité de la teinte, c'est tout. Et c'est beau, il faut le reconnaître. Beau comme un Stig à quatre roues.

Pas de production de série en vue

Le résultat est encore plus saisissant vu de l'intérieur. Le blanc est omniprésent, ainsi que le cuir qui tapisse même le sol, de l'intérieur des portes aux sièges et même sur le volant. Le modèle arrive même fourni avec une ligne de bagages, eux aussi blancs et oranges. 

Sous le capot, les couleurs sont plus conventionnelles, le gris métal de l'acier règne en maître. Citroën ne change pas ce qui sera le bloc moteur de la E-Méhari de série: les batteries LMP (Lithium Métal Polymère) faites par Bolloré, qui permettent une vitesse de pointe de 110 km/h et une autonomie de 200km en ville, 100 km/h sur routes. Ce n'est pas mal, mais là, on s'éloigne clairement de l'identité du Stig. Nul ne sait si la "E-Méhari styled by Courrèges" sera produite en série spéciale par Citroën, mais la marque aux chevrons devrait y penser sérieusement. Le modèle classique sortira lui ce printemps.

dossier :

Genève 2016

H.Beloucif