BFM Business

Ferrari lance deux nouveaux modèles réservés aux meilleurs clients

La marque italienne a dévoilé les Monza SP1 et SP2, deux roadsters réalisés en tout petit nombre, à destination des clients les plus fidèles de la marque au cheval cabré.

Une nouvelle Ferrari, ce n’est pas tous les jours. Enfin… cela pourrait arriver de plus en plus régulièrement. La marque au cheval cabré multiplie en effet les modèles produits en édition limitée, tout en étoffant sa gamme d’ici à cinq ans, dans le cadre de sa nouvelle stratégie.

Cette année, Ferrari vendra ainsi plus de 9000 voitures, selon Les Echos, une première dans l’histoire de Maranello. Les deux dernières nées ne seront cependant destinées qu’à quelques fidèles de la marque, tous les exemplaires auraient déjà trouvé preneur. Les Monza SP1 et SP2 ne seront en effet produites qu’à 500 exemplaires combinés. Elles incarnent un nouveau projet de la marque au Cheval Cabré: les "Icona". Sous ce terme, Ferrari souhaite rassembler des réinterprétations modernes de véhicules iconiques. Ici les 166 MM et 750 Monza. 

A coté de la SP1, stricte monoplace, Ferrari a dévoilé la SP2, un roadster. Les deux modèles sont dotés d'un V12.
A coté de la SP1, stricte monoplace, Ferrari a dévoilé la SP2, un roadster. Les deux modèles sont dotés d'un V12. © Ferrari

Un look néo-rétro, une tonne et demie sur la balance

Le look rappelle une Formule 1, des modèles de voiture de sport des années 50 ou 60. "Les modèles barchetta représentaient l’expérience la plus enivrante pour les pilotes", a confié lors de la conférence de presse Nicola Boari, à la tête du marketing produit chez Ferrari, rapporte l’agence Reuters.

Ferrari a essentiellement conçu les Monza SP1 et SP2 pour la piste, comme l’indique son patronyme emprunté à un célèbre circuit italien. La SP reprend une tendance du moment, les voitures monoplaces, dans un style néo-rétro, une autre tendance actuelle du design automobile. La Monza SP1 n’a donc qu’un seul siège, celui du conducteur, avec une cage de protection. Elle pèse ainsi 20 kilos de moins que la Monza SP2 qui compte elle deux places, et culmine donc à 1,52 tonne.

La SP2 (à gauche), et la SP1 (à droite) ne seront produites qu'à 500 exemplaires au total.
La SP2 (à gauche), et la SP1 (à droite) ne seront produites qu'à 500 exemplaires au total. © Ferrari

Le moteur le plus puissant

Sous le capot, Ferrari a installé le V12 6,5 litres de la 812 Superfast, développé en partenariat avec le programme Formule 1 du constructeur. Avec 810 chevaux, c’est le moteur le plus puissant jamais produit par le constructeur. De quoi abattre le 0 à 100 en seulement 2,9 secondes.

Ces chiffres sont aussi la conséquence d’une aérodynamique très travaillée, avec un cockpit intégré dans la carrosserie, sans toit, ni pare-brise. Le prix de cette merveille n’a pas été communiqué, mais la dernière série spéciale du genre, la LaFerrari Aperta, s'était écoulée à 2,1 millions de dollars (1,8 million d'euros, au taux de conversion actuel).

Les deux modèles disposent du nouveau moteur de la 812 Superfast, le V12 6,5 litres de 810 chevaux.
Les deux modèles disposent du nouveau moteur de la 812 Superfast, le V12 6,5 litres de 810 chevaux. © Ferrari
Pauline Ducamp, avec Top Gear