BFM Auto

Elon Musk veut envoyer un Tesla Roadster en orbite autour de Mars

Le Roadster de première génération jouerait Space Oddity de David Bowie pendant son orbite autour de Mars.

Le Roadster de première génération jouerait Space Oddity de David Bowie pendant son orbite autour de Mars. - Tesla

En plus de Tesla, Elon Musk dirige aussi SpaceX, société spécialisée dans les lanceurs spatiaux. Pour tester sa nouvelle fusée, le fantasque patron a eu une idée pour le moins originale: envoyer une voiture rouge autour de la planète rouge.

Coup de génie, coup de folie ou coup de bluff? Avec Elon Musk, on ne sait plus trop quoi penser. Samedi dernier sur Twitter, le patron de la marque automobile Tesla mais aussi de SpaceX a donné quelques informations sur le prochain rendez-vous important à venir pour sa société spécialisée dans les lanceurs spatiaux.

Il a ainsi confirmé que le premier test de sa nouvelle fusée Falcon Heavy, capable d'envoyer des volumes de chargement plus important dans l'espace que ses lanceurs actuels, aurait bien lieu le mois prochain depuis Cap Canaveral, la base spatiale américaine située en Floride (tweet ci-dessous). 

Jusqu'ici rien d'anormal, Elon Musk ayant l'habitude de s'exprimer régulièrement sur tout et n'importe quoi sur son compte Twitter; il compte d'ailleurs deux fois plus d'abonnés que ses deux principales sociétés réunies.

Un Roadster dans le Falcon Heavy

Mais dans la foulée, il en dit plus sur ce vol inaugural de son Falcon Heavy. Elon Musk précise que la fusée embarquera son Tesla Roadster (le premier véhicule produit par Tesla et qui aura bientôt le droit à une deuxième génération), jouant Space Oddity, le célèbre morceau de David Bowie et avec pour destination l'orbite de la planète Mars, où Elon Musk compte établir une colonie humaine et finir ses jours. 

Le Roadster "restera dans les profondeurs de l'espace pour des milliards d'années environ, s'il n'explose pas au décollage", ajoute-t-il.

Après cette annonce pour le moins déconcertante, Elon Musk a pris le temps de répondre à quelques questions. Il a d'abord confirmé qu'il s'agirait bien du premier Tesla Roadster, et non de la nouvelle version tout juste présentée mais vendue 200.000 dollars l'unité, et qui devrait pourtant être capable de "décoller".

Il a également répondu à une question d'un twittos que tout le monde s'est forcément posée: "Pourquoi?"

"J'adore l'idée d'une voiture qui déraperait sans fin à travers l'espace et qui serait peut-être découverte par une espèce extraterrestre dans des millions d'années dans le futur", a répondu le patron le plus fan de science-fiction. 

Comme cette idée reste tout de même relativement folle, Elon Musk a décidé d'entretenir le doute sur la réalisation de ce projet. Il a ainsi indiqué au site spécialisé The Verge qu'il avait tout inventé, mais a également confirmé l'information à d'autres médias comme Ars Technica. De quoi entretenir un peu plus le buzz autour de son incroyable annonce.

Premier acte réussi pour Elon Musk, en tout cas sur le plan de la communication. Ce roadster de l'espace a d'ailleurs déjà droit à sa fiche Wikipédia dédiée.

Julien Bonnet