BFM Auto

Couleur de voiture préférée: le blanc l'emporte... sauf en France

Le blanc a été la couleur la plus choisie par les acheteurs de voitures neuves dans le monde en 2018. Les Français, eux, préfèrent le gris.

Indétrônable blanc. En 2018 et pour la huitième année consécutive, cette teinte est restée la plus choisie par les acheteurs de voitures neuves à travers le monde, révèle l'étude annuelle d'Axalta Coating Systems. 38% ont en effet opté pour ce coloris symbole de pureté et qui a aussi le mérite de ne pas trop faire monter la chaleur à l'intérieur du véhicule. En Asie, la proportion grimpe même à 48%, ce qui en fait la première région attirée par les voitures blanches.

L'argent, une belle nuance de gris

Dans le monde, le blanc devance ainsi nettement le noir (18%) et le gris (12%). Si on ajoute l'argent, troisième ex-aequo avec 12% des achats, et qu'on peut voir comme une version "luxe" du gris, cette teinte remonte à la deuxième place, avec près d'un achat sur quatre dans le monde. En France, en prenant à la fois la version métallisée, argentée ou encore lunaire, le gris est restée la couleur préférée des acheteurs pour la deuxième année consécutive.

Parmi les raisons principales qui expliquent ces choix très classiques, au niveau mondial comme en France, la capacité à revendre sa voiture sans trop de difficultés ressort nettement. Il sera a priori plus facile de trouver quelqu'un intéressé par une voiture blanche, noire ou grise que dans une autre teinte. En 2018, 80% des voitures neuves optaient pour ce trio de couleurs très classiques.

L'Amérique du Nord préfère le rouge au bleu 

Parmi les particularités régionales, c'est en Europe qu'on craque le plus pour des voitures noires avec 22% des achats en 2018. Le bleu, très tendance actuellement, a également fait une jolie percée sur le Vieux continent représentant 10% du marché, son plus haut niveau dans le monde. 

En Amérique du Nord, le rouge domine encore d'une courte tête le palmarès des vraies couleurs avec 9% des ventes devant le bleu (8%). Très populaire dans les années 90, le vert continue de décroître avec moins de 1% des achats l'an dernier. Le jaune s'en sort un peu mieux, avec 3% des ventes en Asie, 2% dans le monde.

Malgré ce manque d'éclectisme chromatique dans les achats d'automobiles, il reste important pour les marques de disposer d'un catalogue de couleurs relativement étendu. D'après Axalta, près d'un acheteur de voitures neuves sur trois serait prêt à changer de marque si le véhicule de son choix n'est pas disponible dans sa couleur préférée.

Julien Bonnet