BFM Auto

CARTE – Les projets qui vont changer les habitudes des automobilistes à Paris

La mairie de Paris veut diviser par deux la place de la voiture à Paris.

La mairie de Paris veut diviser par deux la place de la voiture à Paris. - François Guillot - AFP

Anne Hidalgo s’est fixé pour objectif de diviser par deux la place de la voiture à Paris. Outre la piétonisation des voies sur berge ou encore la volonté de bannir le diesel d’ici 2020, plusieurs projets prévoient de faire la part belle aux piétons et cyclistes au détriment des automobilistes qui devront changer leurs habitudes.

Anne Hidalgo veut faire de 2017 l’année des transports propres. Un mouvement qui s’amorce ce lundi avec l’obligation pour les automobilistes de s’équiper d’une vignette Crit’Air, mais qui n’est qu’une étape dans la volonté de la municipalité de diminuer la place de la voiture à Paris.

Cette année sera en effet marquée par la concrétisation de plusieurs projets destinés enrayer le tout-auto. A l’automne, la rue de Rivoli va connaître une petite révolution avec la mise en place d’une piste cyclable bidirectionnelle jusqu’à la place de la Bastille et une circulation en double sens. D’ici la fin de l’année, une piste cyclable sur les Champs-Elysées devrait aussi voir le jour. La place de la Nation sera aussi réaménagée avec des chaussées réduites pour laisser la priorité aux piétons et cyclistes.

Après la phase d’expérimentation de la fermeture des voies sur berge, la mairie de Paris prévoit également de pérenniser la piétonisation de la voie Georges Pompidou avec l’aménagement d’un parc urbain dès l'été prochain.

D’autres projets à plus ou moins longue échéance prévoient de remettre les piétons et les cyclistes au cœur de la ville. Au début du mois, Anne Hidalgo a annoncé la mise en place envisagée pour septembre 2018 d’un tram-bus électrique entre l’Hôtel de ville et la Porte de Saint-Cloud. Un nouveau moyen de transport en commun qui pourrait là encore empiéter sur la place réservée à la voiture.

La carte des projets à venir à Paris

Cliquez sur un point pour en savoir plus.

Carole Blanchard et Emeline Gaube