BFM Auto

Après Rolls-Royce et Bentley, Bugatti se dit prêt à passer à l'électrique

Même la prochaine Bugatti dira adieu à une motorisation 100% thermique

Même la prochaine Bugatti dira adieu à une motorisation 100% thermique - Top Gear BBC

La future remplaçante de la Bugatti Chiron, supercar à plus de 2 millions d'euros, devrait être une hybride, a indiqué le patron de la marque appartenant au groupe Volkswagen. Une électrification davantage motivée par un accroissement des performances à la clé que par la baisse des émissions de polluants.

Avec son moteur W16 de 8 litres et ses quatre turbos, la Bugatti Chiron développe une puissance de 1500 ch. De quoi déplacer ses 1.995 kg de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et atteindre une vitesse de pointe (bridée) à 420 km/h. Des performances hallucinantes qu'il sera difficile d'améliorer pour sa future remplaçante... à moins de passer à l'hybride.

C'est ce que vient de reconnaître le patron de Bugatti, Wolfgang Dürheimer. "L'électrification va arriver, indique-t-il dans une interview au magazine Autocar. Pour lui, les progrès dans les technologies au niveau de batteries et des moteurs électriques, mais aussi l'évolution de la réglementation en matière de pollution, impliquent forcément une "électrification" du prochain bolide signé Bugatti. 

Une déclaration qui fait suite à celle du patron de Rolls-Royce, qui a indiqué quelques semaines plus tôt que la marque passera directement au 100% électrique. Bentley avait également dévoilé à Genève un concept zéro émission prenant la forme d'un cabriolet deux places.

Pas (encore) une 100% électrique

"Ce sera encore trop tôt pour produire une voiture 100% électrique, je pense", précise toutefois Wolfgang Dürheimer. On suppose donc que la remplaçante de la Chiron sera équipée d'une motorisation hybride, comme les trois reines actuelles des hypercars: Porsche 918 Spyder, McLaren P1 et LaFerrari. 

L'actuelle Chiron resterait ainsi dans l'histoire comme la plus aboutie des 100% thermiques. Tellement que le propre patron de Bugatti pense s'en offrir un exemplaire. "Le fait qu'elle ne sera sans doute jamais battue en termes de pure mécanique la rend incroyablement désirable". Pour les amateurs (avec un certain pouvoir d'achat), il y a encore du stock. Au dernier pointage, Bugatti avait déjà vendu 280 Chiron, sur un total de 500 exemplaires prévus.

Un deuxième véhicule dans la gamme?

Cette première Bugatti hybride ne serait pas pour tout de suite. La marque réfléchit en effet à introduire un deuxième modèle à son catalogue (pourquoi pas une version de série du concept Galibier de 2009?). Elle consulte actuellement ses clients pour savoir de quel type de véhicule ils auraient besoin, ou plutôt, envie. Espérons qu'il ne s'agisse pas d'un SUV!

Ce nouveau modèle serait attendu pour 2024 et son développement retarderait l'arrivée de la remplaçante de la Chiron, attendue de son côté pour 2032. De quoi bien peaufiner la préparation de son système hybride.

Julien Bonnet