BFM Business

A Metz, les feux rouges sont aux ordres des piétons

Les feux intelligents permettent en particulier de faire passer en une seule fois un groupe d'élèves.

Les feux intelligents permettent en particulier de faire passer en une seule fois un groupe d'élèves. - Cerema

Grâce à des caméras thermiques, le feu piéton peut rester vert pendant une période variable, permettant à un groupe scolaire de traverser ensemble par exemple.

Et si c'était la fin des groupes scolaires coupés en deux, avec des élèves de part et d'autre d'une rue? Depuis début mars, la ville de Metz (Moselle) teste au niveau de deux carrefours des feux intelligents. Des caméras thermiques évaluent le nombre de piétons prêts à traverser et peut ainsi prolonger la durée du feu vert si nécessaire.

Placés dans des lieux stratégiques

Le premier feu intelligent "a été placé aux abords d'un lycée, avec une problématique de gestion des débuts et fins des cours, et le second à proximité d'un collège avec des traversées régulières de groupes scolaires à différents moments de la journée", explique le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement), partenaire de la vile de Metz pour cette expérimentation.

Le capteur peut faire varier la durée du feu selon le taux d'occupation, des quelques secondes en temps normal, jusqu'à une minute si besoin. Il faut compter 30.000 euros par installation, un coût supporté en partie par le ministère de l'Intérieur. 

Un bilan à la fin de l'année

Un bilan de cette expérimentation sera réalisé dans la deuxième moitié de l'année, afin d'évaluer la bonne transmission d'informations entre la caméra thermique et les feux de circulation et bien sûr le gain en termes de sécurité pour les piétons. D'autres villes de France pourraient ainsi bientôt profiter de cette innovation.

Julien Bonnet