BFM Business

55% du plan vélo mis en place par la mairie, l'association "Paris en Selle" salue un mandat "historique"

-

- - -

Le mandat de la maire, Anne Hidalgo, a permis "un tournant historique pour le vélo" selon l'association Paris en Selle.

Le vélo s'impose peu à peu dans la capitale. Selon l'association Paris en Selle, qui milite pour le développement des bicyclettes dans Paris, le mandat de la maire, Anne Hidalgo, a permis "un tournant historique pour le vélo". 

L'association a dévoilé ce jeudi les résultats de son Observatoire du Plan vélo, politique mise en place par la mairie dès 2015 qui prévoit l'aménagement de pistes cyclables et la sécurisation de l'espace pour les cyclistes. Selon elle, 55% du plan a été déployé depuis son lancement alors que 95% de la mandature d'Anne Hidalgo s'est écoulée.

"Environ 55 % du linéaire d’aménagements cyclables promis en 2015 est réalisé. Les progrès sont fulgurants, y compris sur la qualité des réalisations, et se traduisent par des hausses vertigineuses de fréquentation des aménagements cyclables", peut-on lire dans le communiqué de presse. 

Cette hausse de l'usage du vélo connaît son apogée depuis le 5 décembre et la grève des transports. De nombreux Parisiens l'ont en effet adopté pour se déplacer. La fréquentation plusieurs pistes cyclables ont ainsi plus de triplé en quelques jours. À titre d'exemple, selon les chiffres fournies par la Mairie de Paris, au moins 180.000 passages de vélos ont été comptés jeudi 12 décembre contre 75.000 passages de vélos le 28 novembre.

Un stationnement toujours difficile

L'association relève néanmoins trois points négatifs. Elle estime que la pratique du vélo a été peu prise en compte dans le développement des grandes places comme la place de la Bastille. Elle considère aussi que la cohabitation entre les voitures, vélos et deux-roues motorisés ne s'est pas apaisée. Enfin, elle dresse un bilan mitigé en matière de stationnement des vélos.

Selon ses chiffres, 15.000 arceaux sont actuellement disponibles. En revanche, les vélostations qui doivent être mises en place à proximité des gares et les véloboxes sécurisés peinent à être installés. 

Cyrielle Cabot