BFM Tech

Édouard Philippe prend la défense de StopCovid et invite les Français à la télécharger

Edouard Philippe, lors de son allocution du 28 mai.

Edouard Philippe, lors de son allocution du 28 mai. - BFMTV

Lors de son allocution de ce 28 mai sur la phase 2 du déconfinement, le Premier ministre est revenu sur l'application StopCovid, dont l'utilisation a été adoptée la veille à l'Assemblée nationale.

Fin avril, l'application aurait encore fait l'objet d'un "débat prématuré". Désormais finalisée, et dont l'utilisation a été adoptée ce 27 mai à l'Assemblée nationale, l'application StopCovid, destinée à limiter la propagation de l'épidémie de coronavirus, a été défendue ce 28 mai par Édouard Philippe, lors de son allocution sur la phase 2 du déconfinement.

Le Premier ministre y voit désormais un "outil extrêmement puissant de lutte contre l'épidémie", qui restera néanmoins un complément aux méthodes de traçage manuel de l'épidémie.

"Nous avons voulu mettre à la disposition des Français un outil complémentaire du travail des enquêteurs sanitaires. StopCovid n'est pas l'arme magique contre l'épidémie, c'est un instrument qui nous permet de lutter contre elle", a ainsi estimé Édouard Philippe, à propos de l'application qui sera rendue disponible le 2 juin, sur Android et iPhone.

Un appel à utiliser l'application

Édouard Philippe a par ailleurs profité de son allocution pour appeler les Français à recourir à ce nouveau service. "C'est évidemment volontaire et gratuit (...), j'invite tous ceux qui me regardent et nos concitoyens à utiliser cette application", a-t-il déclaré, avant de préciser que l'application ne suivrait pas la localisation précise de ses utilisateurs, mais leur localisation relative.

Les individus s'étant ainsi trouvés à "moins d’un mètre et pendant plus de 15 min à proximité de quelqu’un ayant été testé positif" recevront une notification, pour consulter immédiatement un médecin.

Les développeurs de l'application travaillent encore à l'élaboration d'une solution spécifique aux personnes âgées, vulnérables à l'épidémie de Covid-19 et pourtant rarement familiarisés à l'utilisation d'applications mobiles. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech