BFM Business

Coronavirus: Netflix et Disney+ face à une explosion du nombre d’abonnés aux Etats-Unis

-

- - -

Outre-Atlantique, les services de streaming vidéo les plus populaires ont vu leur nombre d’abonnements bondir en quelques jours. Disney+ est le grand bénéficiaire de cette tendance, bien plus modeste chez Apple.

Après l’Italie, la France et le Royaume-Uni, les Etats-Unis pourraient se diriger vers un confinement généralisé - déjà mis en place dans certaines régions. Une situation propice à l’utilisation de services de vidéo en streaming, qui a amené Netflix à réduire ses débits en Europe et Disney+ à décaler son lancement de deux semaines (7 avril) en France. D’après les données récoltées par le cabinet Antenna et fournies au média américain Forbes, le nombre d’abonnements a connu une très importante progression aux Etats-Unis, en seulement quelques jours.

Hausse de 47% pour Netflix

Selon Antenna, le premier bénéficiaire est Disney+, arrivé récemment sur le marché américain et donc plus susceptible d’engranger de nouveaux abonnés. Au cours du week-end du 14 mars, les inscriptions ont triplé par rapport au week-end précédent. Des services - non disponibles en France - comme HBO Now et Showtime ont quant à eux connu des hausses respectives de 90 et 78% d’abonnés.

De son côté, le leader Netflix connaît une hausse de ses abonnements de 47% par rapport à la semaine précédente, toujours sur cette période de 48h. Une prouesse, lorsqu’on sait que l’entreprise cumule déjà 60 millions d’abonnés dans le pays. En revanche, Apple TV+, au catalogue pour le moment moins fourni, n’engrange que 10% d’abonnés supplémentaires sur la même période.

Malgré ces bons chiffres, il faudra attendre avant de voir si les géants américains du streaming parviennent à conserver ces nouveaux abonnés, dont une part non-négligeable profite d’une offre d’essai gratuite. Pour l’heure, aucune mesure analogue n’est disponible pour la France, en dépit d’une étude de Médiamétrie faisant état d’une hausse significative du temps passé devant la TV.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech