BFM Business

1,7 million de Français utilisent des enceintes connectées

HomePod d'Apple

HomePod d'Apple - BFMTV.fr

Une étude réalisée par Médiamétrie révèle que les enceintes connectées ont séduit les Français. L'audio (musique, podcast, radio...) est l'usage plébiscité par les utilisateurs. Mais la fonction shopping ne trouve pas son public.

Les enceintes connectées rentrent peu à peu dans le quotidien des Français. Selon une étude de Médiamétrie publiée ce mercredi, 1,7 million de Français en utilisent. Et une très large majorité d'internautes (89%) connaissent leur existence.

Ces enceintes intelligentes qui permettent d'accéder à des services (musique, information, achats...) via une commande vocale se multiplient sur le marché français à l'instar d'Amazon Echo, de Google Home, ou du Homepod (Apple). Selon Médiamétrie, cette tendance devrait se confirmer à l'approche des fêtes de fin d'année.

L'usage audio est plébiscité

L'utilisateur type est âgé de 39 ans (plus jeune que le reste des internautes), il appartient davantage aux catégories socioprofessionnelles supérieures (53% des utilisateurs sont des CSP+ -chefs d’entreprises, artisans et commerçants, cadres, professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires) et vit dans un foyer d'au moins 3 personnes (55% des utilisateurs), affirme l'étude. 

Les enceintes connectées sont utilisées essentiellement pour écouter de la musique, note Médiamétrie qui relève que les usages audio (musique, radio/webradio, podcasts) sont "plébiscités par une très large majorité". Les questions sur la météo arrivent en deuxième place, suivies de la recherche sur internet.

La source de l'information importe

Près de la moitié des utilisateurs précise systématiquement la source de l'information qu'ils recherchent (nom du site internet, du journal, station radio, chaîne TV...), souligne Médiamétrie, estimant que "la marque semble donc jouer un rôle important". "En revanche, l'utilisation de l'enceinte à commande vocale pour faire du shopping ou commander un taxi ou une pizza sur internet est un usage encore peu développé", note l'étude.

Etude réalisée en ligne du 9 au 16 novembre, auprès de 2173 internautes (dont un sur-échantillon de 100 utilisateurs d'enceinte connectée) âgés de plus de 15 ans.

Pauline Dumonteil avec AFP