BFM Business

“One more thing”: Apple annonce une conférence mystère le 10 novembre

Annonce de la conférence d'Apple organisée le 10 novembre prochain

Annonce de la conférence d'Apple organisée le 10 novembre prochain - Apple

La firme californienne diffusera une nouvelle présentation, après avoir lancé de nouveaux iPhone et une nouvelle Apple Watch.

C’est une invitation sous forme d’hommage au mythique “One more thing”, prononcé à plusieurs reprises par Steve Jobs avant de dévoiler un produit en fin de conférence. Ce 2 novembre, Apple a envoyé l’annonce d’une conférence mystère qui sera diffusée le mardi 10 novembre à 19h, heure de Paris.

Il s’agit de la troisième présentation d’Apple depuis la rentrée après l’événement consacré à l’Apple Watch Series 6 et l’iPad Air le 15 septembre, ainsi que l’annonce des iPhone 12, iPhone 12 mini le 13 octobre.

Annonce de la conférence d'Apple organisée le 10 novembre prochain
Annonce de la conférence d'Apple organisée le 10 novembre prochain © Apple

Un MacBook avec un processeur d’iPhone?

D’après de précédentes rumeurs, Apple pourrait en profiter pour dévoiler une nouvelle génération d’ordinateurs MacBook. Avec une évolution majeure: ces derniers n’intégreraient plus de processeurs “classiques” tels que ceux qui sont produits par Intel, mais des processeurs “maison” mis au point par Apple.

Ces derniers seraient basés sur la même architecture technique que les puces A14 Bionic des derniers iPhone, ce qui rapprocherait encore un peu plus les ordinateurs des iPad et smartphones de la marque.

Pour l’utilisateur, cette nouvelle génération de MacBook équipés de processeurs mobiles conçus par Apple pourrait se distinguer par une puissance largement accrue. A titre d’exemple, un iPad Pro (intégrant une puce de la même nature que celle de l’iPhone), vendu moins de 1.000 euros, propose un niveau de performances équivalent à celui d’un MacBook Pro vendu 2.500 euros.

Ainsi, l’utilisation de puces mobiles pour les MacBook pourrait permettre à Apple de proposer des machines d’entrée de gamme extrêmement compétitives. Elles se distingueraient par ailleurs probablement par une autonomie accrue, grâce à la meilleure gestion de l’énergie des processeurs pour smartphone.

Enfin, l’arrivée de MacBook utilisant une puce mobile laisse entrevoir la possibilité d’ordinateurs compatibles 4G ou 5G et pouvant donc se passer d’une connexion Wi-Fi.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech