BFM Business

Après de nombreuses fuites, Google dévoile son prochain smartphone avant l’heure

-

- - Twitter (@madebygoogle)

La marque a décidé de mettre fin au suspens prématurément, après que des visuels du Pixel 4 ont été publiés sur le web.

Sa présentation officielle ne devrait intervenir qu’en octobre prochain, mais on sait déjà à quoi il ressemblera. Ce 12 juin, Google a publié sur Twitter un premier visuel officiel du Pixel 4, son prochain smartphone haut de gamme. En procédant ainsi, la marque prend de cours les spécialistes des “fuites” liées aux produits high tech. Certains avaient déjà mis la main sur des clichés du smartphone, avant de les partager sur les réseaux sociaux. A la façon de Radiohead, qui a diffusé des enregistrements que des hackers menaçaient de divulguer, Google préfère garder la maîtrise de la situation. Quitte à sacrifier une bonne partie de l’effet de surprise.

“On dirait bien que ça en intéresse certains. [...] Attendez de voir ce dont il est capable” a ainsi tweeté Google, au sujet du Pixel 4.

Un double module caméra

Google est loin d’être la seule marque concernée par les fuites d’informations concernant de futurs produits. Son concurrent Apple y est également habitué. Chaque semaine, de nouveaux éléments viennent alimenter les rumeurs à propos des prochains iPhone, qui devraient être présentés début septembre. Sans toutefois susciter la moindre réaction de la firme.

En procédant ainsi, Google s’inspire de certains fabricants chinois - comme Oppo ou Xiaomi - qui n’hésitent pas à dévoiler une grande partie du design de leurs produits avant leur présentation officielle.

D’après la photo mise en ligne par Google, le Pixel 4 sera son premier smartphone équipé de deux appareils photo à l’arrière. L’évolution est importante, dans la mesure où le Google Pixel 3 (comme le Pixel 3a) est l’un des smartphones les plus performants dans le domaine, malgré son unique module caméra. Le design du mobile semble également avoir été repensé, avec le double module caméra intégré à un large carré sur la partie arrière. Un parti pris esthétique qui pourrait se confondre avec celui d’Apple, dont les prochains iPhone pourraient également adopter de telles finitions.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech