Tech&Co
Tech

Extension du pass sanitaire: le site Doctolib saturé par des connexions trop nombreuses

Le site de prise de rendez-vous de vaccination était difficilement accessible ce 12 juillet au soir, alors qu'Emmanuel Macron annonçait l'extension du pass sanitaire aux bars et restaurants.

L'allocution d'Emmanuel Macron, qui a annoncé une très large extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour les soignants, semble porter ses fruits. Ce 12 juillet aux alentours de 20h30, la plateforme Doctolib était inaccessible, en raison d'un trop grand nombre de connexions simultanées. Il s'agit du principal site de prise de rendez-vous de vaccination.

"En raison d'un grand nombre de connexions simultanées, nous vous invitons à patienter dans la file d'attente" précise ainsi un message sur la page d'accueil du site.

17.000 rendez-vous par minute

Ce nouvel engouement pour la vaccination est directement lié à la décision de l'exécutif d'étendre l'usage du pass sanitaire, qui peut être obtenu avec une vaccination, un test PCR (bientôt payant) ou une immunité naturelle.

Pour l'heure, le précieux sésame, qui prend la forme d'un QR Code (papier ou numérique), n'est nécessaire que pour accéder à de grands événements comme des rencontres sportives, des salons ou des foires. Il fera son entrée dans la vie quotidienne début août, avec une obligation dans les restaurants, bars, mais aussi les trains ou les avions.

Selon Doctolib, ce sont 17.000 rendez-vous qui sont actuellement pris chaque minute. A titre de comparaison, environ 150.000 rendez-vous sont pris chaque jour pour les premières injections. Depuis le 5 juillet, la plateforme permet de réserver ses deux injections dans deux centres différents, afin de recevoir le rappel sur son lieu de vacances.

De son côté, Guillaume Rozier, fondateur de la plateforme Vite Ma Dose, annonce que plus de 13 000 visiteurs par minute tentent de trouver un vaccin sur le site, qui recense l'ensemble des rendez-vous de vaccination près de chez soi.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech