BFM Business
Tech

Couverture, forfait, smartphone: trois questions à se poser avant de souscrire une offre 5G

Un smartphone 5G au Mobile World Congress de Barcelone, en 2019

Un smartphone 5G au Mobile World Congress de Barcelone, en 2019 - LLUIS GENE

Les quatre opérateurs proposent désormais des offres 5G, à des tarifs allant de 20 à près de 100 euros. Voici les bonnes questions à se poser avant de s'offrir l'un de ces nouveaux forfaits.

Orange, SFR (propriété d'Altice, comme BFMTV), Bouygues Telecom et Free proposent désormais chacun leurs offres 5G, dont le déploiement du réseau à débuté en cette fin d'année. Autant d'options supplémentaires pour les clients, qui viennent s'ajouter aux offres 4G/4G+ déjà existantes. Voici trois questions élémentaires à se poser avant de passer à la 5G.

1. Suis-je couvert?

Chez Orange, SFR et Bouygues Telecom, les forfaits 5G sont vendus en moyenne cinq euros de plus que les forfaits 4G, à enveloppe de données constante. Mais avant de payer, il est indispensable de vérifier si l'on peut profiter de ce réseau, qui n'en est qu'à ses balbutiements.

La carte de l'observatoire des réseaux mobiles de l'ANFR
La carte de l'observatoire des réseaux mobiles de l'ANFR © BFMTV

Pour l'heure, le plus fiable est d'accéder à la carte interactive de l'ANFR, qui recense l'installation d'antennes 5G sur le territoire. Pour profiter des débits promis par les opérateurs (dix fois le débit théorique de la 4G), il faut par ailleurs accéder à la 5G activée sur la fréquence des 3,5 GHz (et non sur les fréquences 700 MHz, 1.800 MHz et 2.100 MHz qui proposent des débits proches de ceux de la 4G).

Sur la carte de l'ANFR, il suffit de sélectionner les systèmes "5G NR 3500" et de vérifier l'installation d'une antenne à l'endroit où l'on compte utiliser son mobile en 5G. Notons que cette carte inclut les antennes installées mais qui sont "en attente de mise en service", par exemple lorsque la municipalité a décidé d'un moratoire.

2. De quel forfait ai-je besoin?

Selon l'opérateur choisi, les disparités de prix peuvent être très importantes. La première question à se poser concerne l'enveloppe de données nécessaire. Il suffit pour cela de se référer à sa consommation en 4G, les usages permis en 5G étant pour le moment identiques en dépit de ses meilleurs débits.

L'offre la plus abordable est celle de Free (20 euros par mois), qui propose une enveloppe de 150 Go de données. Il faut toutefois vérifier sa bonne couverture en 5G 3,5 GHz, dans la mesure où 96% des antennes-relais 5G de Free utilisent à ce jour les fréquences de 700 MHz, sans véritable hausse de débit à la clé.

De leur côté, SFR et Bouygues Telecom commercialisent des forfaits 5G sans engagement via leurs offres RED by SFR et B&You. Tous deux proposent une offre incluant 130 Go de données, avec un tarif de 30 euros par mois chez SFR (hors promotions) et 25 euros par mois chez Bouygues Telecom.

Orange, SFR et Bouygues Telecom proposent par ailleurs leurs séries de forfaits 5G (entre 40 et 95 euros hors promotions), qui, comme les forfaits 4G, sont plus avantageux lorsqu'ils sont couplés à une offre de box.

3. Mon smartphone est-il compatible?

Depuis le début de l'année, de nombreux fabricants de smartphones proposent des modèles 5G, y compris à des tarifs plus abordables. Les iPhone de dernière génération, disponibles depuis le mois d'octobre, sont ainsi tous compatibles avec la 5G.

Pour l'heure, disposer d'un smartphone 5G et d'un forfait 5G permet, en se connectant aux antennes 3,5 GHz, d'avoir accès à des débits bien supérieurs à ceux de la 4G, comme le montraient nos confrères de 01net.com au mois de novembre.

Mais ces débits, bien que plus confortables, ne révolutionnent pas à ce jour les usages. En cette fin d'année 2020, les utilisateurs ayant intérêt à passer en 5G sont ceux qui vivent dans des zones denses, dont les antennes 4G sont saturées (lorsqu'il devient impossible d'avoir un bon débit en dépit d'une bonne connexion à l'antenne-relais) et qui ne peuvent se satisfaire d'un réseau Wi-Fi au quotidien.

S'il peut être pertinent d'opter pour un mobile 5G lors de son renouvellement, décider d'un changement de smartphone pour ce seul motif n'est donc à ce jour intéressant que pour une poignée de Français.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech