BFM Business

Test de l’Apple Watch Series 5: la montre connectée qui frôle la perfection

L'Apple Watch Series 5

L'Apple Watch Series 5 - BFMTV.COM

Belle évolution de la Series 4, l’Apple Watch Series 5 corrige quelques défauts et ajoute une fonction essentielle… pour regarder l’heure.

Dévoilée en même temps que les iPhone 11 et iPhone 11 Pro, l’Apple Watch Series 5 s’inspire en grande partie du modèle sorti en 2018. Elle dispose des capteurs désormais traditionnels (GPS, cardio), associés à de nouvelles fonctions de santé. Surtout, elle profite d’une technologie d’écran spécifique, qui permet à la dalle de rester allumée en permanence sans faire fondre l’autonomie. Elle est disponible à partir de 449 euros.

Les forces de l’Apple Watch Series 5

Des finitions exemplaires

L’an dernier, Apple avait largement repensé le design de sa montre connectée en affinant les bordures de l’écran afin d’offrir un plus grand espace d’affichage. L’Apple Watch Series 5 reprend exactement le même design, toujours aussi séduisant en 2019. Elle est désormais déclinée en titane (à partir de 849 euros) et en céramique blanc (à partir de 1.399 euros). Néanmoins, la version “classique” en aluminium - qui reste au passage la plus légère - est tout aussi élégante et ne souffre d’aucun préjudice esthétique.

L'Apple Watch Series 5
L'Apple Watch Series 5 © BFMTV.COM

La montre est proposée en deux tailles: 40 mm, pour les plus petits poignets, et 44 mm pour les avant-bras plus épais. Un plus grand format qui ne fait pas pour autant de l’Apple Watch une montre encombrante au quotidien, cette dernière restant par ailleurs sous la barre des 11 mm d’épaisseur. Grâce à de très nombreux bracelets disponibles, l’Apple Watch Series 5 est aussi agréable à porter en tenue habillée qu’en short de sport. 

Un superbe écran… toujours allumé

L’Apple Watch Series 5 intègre un écran analogue à celui de la précédente version, en technologie OLED, ce qui permet d’afficher des noirs parfaits et de profiter d’un bon confort de lecture, y compris en extérieur. Apple intègre cependant une nouveauté logicielle: désormais, la dalle est toujours allumée. Jusqu’alors, il fallait activer cette dernière en touchant la montre ou par un simple mouvement de poignet, qui pouvait parfois se révéler infructueux.

Cette évolution n’est pas aussi élémentaire qu’il n’y paraît. Laisser l’écran allumé a forcément une incidence sur l’autonomie de la montre. Pour limiter son impact, Apple a trouvé une astuce: lorsque l’écran n’est pas sollicité, il reste allumé, mais avec un taux de rafraîchissement bien plus faible. Cela a pour conséquence de faire disparaître certaines informations secondaires - par exemple la trotteuse sur un cadran classique. Une sorte de mode “veille” de luxe.

L'Apple Watch Series 5
L'Apple Watch Series 5 © BFMTV.COM
L'Apple Watch Series 5
L'Apple Watch Series 5 © BFMTV.COM

Ce n’est qu’en portant l’Apple Watch Series 5 que l’on réalise à quel point cette possibilité nous avait manqué, sans que l’on s’en aperçoive. En un mot, elle permet d’avoir une vraie montre au poignet, qui affiche l’heure en tout temps. Ce qui évitera tout mouvement trop voyant lorsque l’on veut regarder l’heure en toute discrétion au cours d’une réunion, par exemple. Cette option est tout aussi pertinente pour le sport, par exemple au sol, lorsqu’il est difficile d’effectuer un tel mouvement. 

Il faudra en revanche s’habituer à ressentir la vibration d’une notification, sans voir celle-ci s’afficher sur un écran pourtant allumé (mais en “veille”). “Réveiller” la montre s’avérera alors indispensable pour la consulter.

Suivi (presque) complet de la santé

Apple conserve son ambition de nous maintenir en bonne forme. Toutes les fonctions “classiques” associées à la pratique sportive sont au rendez-vous, à commencer par le suivi du rythme cardiaque et la fonction GPS, qui permet de suivre son parcours extérieur au plus près. On constate peu d’évolution dans une interface pensée pour être compréhensible par le plus grand monde.

L'Apple Watch Series 5
L'Apple Watch Series 5 © BFMTV.COM

Si les sportifs les plus aguerris se tourneront vers des marques comme Garmin, l’immense majorité des utilisateurs ne rencontreront pas de limites techniques pour évaluer leur performance, et progresser. La fonction d’électrocardiogramme (ECG) reste disponible, afin de détecter une éventuelle fibrillation auriculaire, un trouble grave du rythme cardiaque.

Cette année, ces options sont complétées d’une analyse de l’environnement sonore, afin d’éviter de potentiels dommages pour ses tympans. Une alerte s’affiche si le nombre de décibels s’envole plus que de raison. Le suivi des cycles menstruels, déjà proposé par plusieurs concurrents, est également ajouté. L’objectif est de détecter d’éventuelles anomalies, mais aussi de repérer les périodes de fertilité.

Les faiblesses de l’Apple Watch Series 5

Autonomie stagnante

Contrairement aux nouveaux iPhone, qui font un véritable bond en autonomie, l’Apple Watch Series 5 reste sur les standards de la génération précédente. La bonne nouvelle étant que la nouvelle fonction d’affichage continu n’altère pas significativement son endurance. La mauvaise étant qu’il faudra encore et toujours recharger la montre chaque soir, avant de se coucher.

L'Apple Watch Series 5
L'Apple Watch Series 5 © BFMTV.COM

Durant notre test, nous n’avons jamais été à court d’énergie. Nous avons terminé la plupart des journées avec 40% d’endurance restante sans faire de sport, et 20% en pratiquant une heure de course à pied. L’Apple Watch Series 5 ne vous lâchera pas en pleine journée, mais ne vous permettra pas de vous passer de chargeur pendant un week-end.

Pas de suivi du sommeil

La montre devant être rechargée chaque soir, il est difficile d’envisager de la porter la nuit. C’est probablement pour cette raison qu’Apple ne propose pas encore d’analyse de la qualité du sommeil. Une fonction qui est pourtant très appréciée par les utilisateurs de produits concurrents. Pour l’heure, il faut donc toujours se tourner vers une appli tierce.

Conclusion

Faute de révolutionner le genre, l’Apple Watch Series 5 se situe dans la parfaite continuité de la Series 4, déjà convaincante. En mettant de côté l’obligation de la recharger chaque soir avec son iPhone - et éventuellement ses AirPods, la montre connectée d’Apple continue de se parfaire et de nous séduire. Loin d’être accessoire, la fonction d’affichage en continu est un réel avantage pour profiter de l’intérêt premier d’une montre: savoir l’heure qu’il est. Notons que l’arrivée de la Series 5 provoque une baisse de prix de l’Apple Watch Series 3 (avec capteur cardio et GPS), désormais proposée à partir de 229 euros. Un redoutable rapport qualité-prix.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech