BFM Business

Test de l’Apple Watch Series 4, le vrai produit star d’Apple?

L'Apple Watch Series 4

L'Apple Watch Series 4 - BFMTV.COM

Pour la première fois depuis son arrivée en 2015, la montre connectée d’Apple subit une véritable refonte esthétique, qui n’est pas sans conséquence sur l’expérience offerte à l’utilisateur.

Alors qu’Apple lance trois iPhone profitant d’un design repensé, l’Apple Watch Series 4 profite elle aussi d’évolutions notables. Comme pour ses mobiles, Apple voit plus grand, avec des boîtiers qui s’élargissent. Le Californien met par ailleurs l’accent sur la santé, à commencer par la prévention: en 2018, l’Apple Watch devient un véritable ange gardien. Elle est maintenant équipée d'un système de détection de chute et d'une fonction inédite d’électrocardiographie. Toutes ces nouveautés sont-elles suffisantes pour justifier un prix de 429 euros?

L'Apple Watch Series 4
L'Apple Watch Series 4 © BFMTV.COM

Les forces de l'Apple Watch Series 4

Une belle évolution du design

Dans sa nouvelle version, l’Apple Watch s’affine, passant de 11,4 mm d’épaisseur pour la Series 3 à 10,7 mm pour la Series 4. Cette diminution de l’ordre de 6% la rend plus esthétique, notamment lorsqu'elle est portée par des poignets fins. Les designers d’Apple s’attachent aux détails: en témoigne l’ajout d’un cercle coloré autour de la couronne de la montre. Pas vraiment révolutionnaire, mais très élégant.

L'Apple Watch Series 4
L'Apple Watch Series 4 © BFMTV.COM

Une fois de plus, Apple propose des déclinaisons plus onéreuses de sa montre connectée. La version que nous avons testée est composée d’acier inoxydable couleur or (799 euros), plus lourd que l’aluminium qui compose le modèle le moins cher (près de 40 g contre 30 g). Un sacrifice qui se justifie par un bracelet milanais franchement réussi. Votre compte en banque est très fourni? La version Hermès (1449 euros) est tout simplement splendide.

Un vrai gain d’espace à l’écran

Alors que les précédents modèles se déclinent en version 38 et 42 mm, l’Apple Watch Series 4 est commercialisée en format 40 et 44 mm. En parallèle, l’écran occupe davantage d’espace. A l’arrivée, la surface d’affichage augmente de 30% pour le format 40 mm et 35% pour le format 44 mm. Il n’en fallait pas plus à Apple pour doubler le nombre de “complications” s’affichant à l’écran. Derrière ce terme emprunté à l’horlogerie classique, on retrouve des “widgets”, vignettes interactives associées à une application.

L'Apple Watch Series 4
L'Apple Watch Series 4 © BFMTV.COM

Au total, il est possible d’afficher huit vignettes différentes sur le cadran. Ainsi, nous avons pu ajouter le pourcentage de batterie, l’heure du réveil, un raccourci vers Apple Music ou encore la nouvelle fonction Talkie-walkie, grâce à laquelle on peut parler à d’autres propriétaires d’Apple Watch en maintenant le doigt appuyé sur l’écran.

Une navigation plus fluide

Si la montre affiche davantage d’éléments, elle les affiche aussi plus vite, grâce à un nouveau processeur plus puissant. L’écart avec la génération précédente est notable, par exemple lorsqu’il s’agit d’ouvrir une application. Apple corrige l’un des points les plus sensibles de sa montre connectée, dont le format compact impliquait jusqu’alors l’utilisation de composants à la puissance limitée. Ce gain en fluidité se ressent également à l’arrivée de notifications, avec lesquelles il est plus rapide d'interagir.

Dans le domaine de la réactivité, l’écart entre une Apple Watch et un iPhone se réduit. Seul l’allumage de la montre - une opération qui n’a pas vocation à être réalisée au quotidien - prend encore trop de temps à nos yeux.

Le retour haptique très utile

Sous watchOS 5, Apple permet d'afficher les applications sous forme de liste et non en nuage, comme c’était le cas depuis la première édition. Ce choix est rendu d'autant plus pertinent avec l’arrivée d’un retour haptique au niveau de la couronne. Concrètement, il s’agit d’une brève vibration simulant une résistance au moment de faire défiler l’application suivante. Utile pour s’arrêter au bon endroit.

L'Apple Watch Series 4
L'Apple Watch Series 4 © BFMTV.COM

Sport et santé: le compte y est… presque

A l’image de ses aînées, l’Apple Watch Series 4 est un très bon compagnon pour le sport. D’abord grâce à son écran plus grand qui offre une meilleure lisibilité lorsqu’on est en mouvement. Ensuite, grâce à sa nouvelle fonction de détection d’effort, qui s’est avérée efficace lors de nos essais. La montre nous a suggéré d’enregistrer une course sur tapis environ trois minutes après avoir débuté l’exercice.

La nouvelle Apple Watch profite aussi d’une indépendance grandissante vis-à-vis de l’iPhone. A condition d’être client Apple Music, il est possible de stocker jusqu’à 16 Go de morceaux, ou de les lire en streaming si l’on possède la version compatible 4G (uniquement compatible avec les forfaits Orange, à partir de 529 euros). Les coureurs et marcheurs seront ravis de l’arrivée de l’application podcast.

L'Apple Watch Series 4
L'Apple Watch Series 4 © BFMTV.COM

En plus de ces nouvelles fonctions pour le sport, Apple cajole notre santé. L’Apple Watch Series 4 est capable de détecter un rythme cardiaque trop rapide ou trop lent, afin d’alerter l’utilisateur sur une éventuelle anomalie physiologique. La fonction de chute - activée par défaut pour les plus de 65 ans - rassurera des enfants inquiets pour leurs parents ou grands-parents. En cas de chute détectée (ce qui a fonctionné dans notre cas), la montre appelle les secours si aucun mouvement n’est détecté au bout d’une minute. Deux bémols viennent tempérer les qualités de l’Apple Watch, du moins dans le domaine de la santé.

Les faiblesses de l'Apple Watch Series 4

La fonction ECG indisponible en France

Pour Apple, la décision est historique. Aux Etats-Unis, la FDA, autorité en charge de régulation du médicament, a approuvé la fonction d’électrocardiographie de l’Apple Watch. La montre peut réaliser cet examen médical en quelques secondes, dès lors que l’utilisateur pose son doigt sur la couronne - équipée d’un capteur électrique de fréquence cardiaque. Elle est ensuite capable d’envoyer les résultats à un médecin. Associée aux possibilités offertes par le capteur optique de fréquence cardiaque placé sous la montre, cette fonction fait de l’Apple Watch un véritable allié de la santé cardiovasculaire.

L'Apple Watch Series 4
L'Apple Watch Series 4 © BFMTV.COM

Pour le moment, cette autorisation ne vaut que pour le marché américain. En France, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ne s’est pas prononcée sur la question. Il est donc impossible de savoir si l’Apple Watch Series 4 pourra un jour effectuer ces ECG dans l’Hexagone.

Toujours pas de suivi du sommeil

Cette nouvelle Apple Watch est capable de nous tenir informés, de nous suivre durant nos efforts, voire de nous divertir. Mais nous passons un tiers de notre vie à dormir. Un tiers de notre temps durant lequel elle n’est d’aucune aide. A la différence de certaines concurrentes comme la Fitbit Versa, l’Apple Watch Series 4 ne dispose pas de fonction de suivi du sommeil, en dépit de ses nombreux capteurs.

Apple serait-il incapable de fournir ce type d’analyse? Il est évident que non. Mais comment une montre censée bénéficier d’une autonomie de 18 heures pourrait nous suivre pendant 24 heures? Sans solliciter les fonctions GPS, la montre peut tenir environ deux journées complètes. Cependant, il reste difficilement concevable de ne pas profiter de nos nuits pour la recharger.

Conclusion

Lors de la présentation des nouveaux produits d’Apple, la montre connectée affichait de belles promesses. Quelques jours plus tard, les ventes semblent indiquer que les clients sont au rendez-vous. Cette nouvelle montre connectée séduit, tant sur la qualité de l’écran que sur les nouveautés logicielles. Le tout avec un design qui gagne encore en élégance. Le produit n’est pas parfait, faute d’une autonomie que l’on souhaiterait plus importante, d’absence de suivi du sommeil et de la fonction ECG en France.

Mais l’Apple Watch Series 4 reste à nos yeux supérieure à la concurrence. Bien qu’un tarif amputé d’une cinquantaine d’euros la rendrait encore plus séduisante, nous ne pouvons que recommander ce produit aux amateurs de sports d’extérieur, ou à ceux qui ne désirent jamais perdre le fil de leurs notifications.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech