BFM Business

Google Maps lance une option pour vous alerter si les bus et métros de votre trajet sont bondés

-

- - Federico PARRA / AFP

Dans 200 villes, Google Maps précisera les chances de trouver une place assise dans les transports en commun.

Google Maps préfère vous épargner d'être "serré comme une sardine" dans les transports en commun. Le service de cartographie le plus populaire au monde lance une option accessible dans 200 grandes villes (dont Paris, Bordeaux, Marseille, Nice et Strasbourg): baptisée "Transit crowdedness" (pour "encombrement du trafic"), elle s'appuie sur l'intelligence artificielle et des données de transport pour déterminer les chances de trouver une place assise dans le bus ou le métro.

Lors de l'affichage de l'itinéraire, un message apparaîtra pour annoncer à l'utilisateur s'il pourra s'asseoir ou non dans les transports en commun, selon les informations partagées par les autres internautes. Un procédé similaire est déjà employé pour estimer l'affluence dans les restaurants.

1.jpg
1.jpg © -

L'occasion d'apprendre, par le biais d'un classement réalisé par Google, que la ligne 13 du métro parisien arrive en cinquième place des trajets les plus bondés au monde. Les quatre premières places du classement restent, elles, occupées par des lignes de Buenos Aires et de Sao Paulo. L’OrlyBus et le bus 393, qui relie Thiais à Bonneuil-sur-Marne en passant pas Choisy-le-Roi, sont également épinglés par Google Maps pour leur manque de place. 

Pour affiner ses services, Google Maps a également intégré un second indicateur: le temps de trajet réel pour les bus. Jusqu'à présent, seul un temps moyen de trajet était indiqué. Pour estimer le temps réel de trajet au plus près, Google précise s'appuyer sur des données de trafic en temps réel mais aussi sur des images issues de Google Street View. Ces dernières peuvent en effet montrer l'existence de voies de bus, synonymes d'un moindre encombrement du trafic.

L'option lancée par Google rappelle une tentative menée conjointement en 2014 par la SNCF et Snips, une start-up qui se dédie désormais à la création d'un assistant vocal respectueux de la vie privée. A l'époque, une application baptisée Tranquilien promettait de prédire le remplissage des trains, intelligence artificielle à l'appui. Le projet a depuis été abandonné. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech