BFM Lyon

Villeurbanne: les autorités promettent des résultats dans la lutte contre l'insécurité

Le maire de Villeurbanne et le préfet du Rhône étaient en visite mardi dans le quartier du Tonkin. Cédric Van Styvendael dit avoir l'entendu l'appel à agir des habitants.

La scène d'une violence exceptionnelle a été la goutte de trop pour de nombreux habitants de Villeurbanne. Au mois de juin dernier, "des hommes masqués se sont mis à tirer sur d'autres qui se sont enfuis vers le tram", raconte aujourd'hui Sylvie Orkisz, marquée par cet épisode qu'elle décrit comme une "scène de petite guerre civile urbaine".

"Ça a continué dans le tram. Une folie", poursuit-elle au micro de BFM Lyon. "Ce jour-là, on a dit ça suffit".

Une réponse "pas exclusivement sécuritaire"

Avec d'autres habitants, elle a donc monté le collectif "Tonkin Paix-sible" pour alerter les pouvoirs publics sur la montée de l'insécurité. Dans le quartier, les trafics de drogue se sont notamment enracinés au pied des immeubles.

"On a besoin que tout le monde se mette autour de la table. La réponse n'est pas exclusivement sécuritaire, elle est solidaire, elle doit être humaine", enjoint Sylvie Orkisz.

En visite mardi dans le quartier, le maire de Villeurbanne, Cédric Van Styvendael, et le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, disent avoir entendu cet appel à l'action.

Des effectifs de police supplémentaire

"Plus de quarante opérations pour les mois de novembre et décembre" ont été menées et "plusieurs kilos de drogue saisis", a assuré l'édile de Villeurbanne pour qui "les premiers résultats sont là".

Cédric Van Styvendael réclame toutefois "des effectifs supplémentaires de police nationale". Il a également affirmé avoir écrit au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin pour que "le Tonkin soit classé 'quartier de reconquête républicaine', notamment pour répondre sur les trafics de drogue".

Le maire de Villeurbanne a par ailleurs promis de renforcer les effectifs de la police municipale. Le nombre d'agents devrait passer de 40 à 75 d'ici la fin de son mandat.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions