BFM Lyon
Lyon

Lyon: une grenade lacrymo lancée dans un appartement en marge d'une manifestation anti-pass vaccinal

Une femme et ses trois enfants ont été incommodés par les fumées. Les circonstances de l'incident survenu samedi restent à déterminer, même si la piste accidentelle est privilégiée.

Un panache de fumée s'échappe de la fenêtre d'un appartement du 1er arrondissement de Lyon. Celui d'une femme et ses trois enfants, situé rue Romarin. Ils ont dû être pris en charge par les forces de l'ordre puis par les pompiers après qu'une grenade lacrymogène a été lancée par leur fenêtre, samedi après-midi.

Incommodés par les volutes de fumée, la femme et les trois enfants n'ont pas été blessés et n'ont pas été transportés à l'hôpital.

Les circonstances de l'incident sont à cette heure relativement floues. D'après la préfecture, le lancé de grenade résulte d'un échange de projectiles entre militants anti-pass vaccinal et forces de l'ordre, en marge de la manifestation du jour.

L'origine du tir encore à déterminer

Interrogée par Le Progrès, la Direction de la Sécurité publique, soutient qu'un "tir de lacrymogène a involontairement touché la façade d’un immeuble et que les fonctionnaires sont aussitôt allés prendre contact avec les habitants pour s’assurer de leur état et leur porter assistance".

Selon les informations de nos confrères, "la grenade n'aurait pas été tirée directement dans la fenêtre mais l'aurait atteinte par ricochet". Des investigations doivent encore déterminer l'origine exacte du tir.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions