BFM Lyon

Loi "sécurité globale": des tensions en marge de la manifestation à Lyon, au moins 5 personnes interpellées

Un manifestant à Lyon ce samedi

Un manifestant à Lyon ce samedi - PHILIPPE DESMAZES / AFP

Environ 2000 manifestants se sont réunis à Lyon ce samedi, selon la préfecture, pour protester contre la loi "sécurité globale".

Environ 2000 personnes, selon la préfecture d'Auvergne-Rhône-Alpes, se sont réunies ce samedi après-midi à Lyon pour protester contre la loi "sécurité globale". Des tensions ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, qui ont fait usage de gaz lacrymogène après avoir été la cible de tirs de projectiles.

Les manifestants se sont d'abord réunis vers 15h30 place du Maréchal Lyautey où plusieurs associations ont pris la parole. Le cortège s'est ensuite élancé en direction de la place Bellecour.

Dès 16h15, de premières tensions ont éclaté, selon des journalistes du Progrès présents sur place. Certains manifestants ont visé les forces de l'ordre avec des projectiles. Ces derniers ont répondu en faisant usage de gaz lacrymogène.

Au moins 5 interpellations

Peu avant 17 heures, la préfecture alertait sur Twitter: "Des individus extrêmement violents s'en prennent aux forces de l'ordre, dégradent du mobilier urbain et tentent de piller des commerces. Tenez-vous éloignés de ces individus dangereux."

Cinq personnes ont été interpellées à 17 heures, a par ailleurs annoncé la préfecture.

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV