BFM Lille

Produit non identifié déversé sur l'A25: la police du Nord lance un appel à témoins

Une autoroute (PHOTO D'ILLUSTRATION).

Une autoroute (PHOTO D'ILLUSTRATION). - GUILLAUME SOUVANT / AFP

La police souhaite retrouver le chauffeur du camion qui a déversé une matière visqueuse et non identifiée sur l'autoroute dans le sens Dunkerque-Lille, mercredi dernier, provoquant une dégradation importante de la chaussée.

La police prend l'affaire très au sérieux, même s'il n'y a pas eu de victime. Mercredi dernier, la chaussée de l'A25 dans le sens Dunkerque-Lille a été très abimée à hauteur de Erquinghem-Lys, à cause d'un mystérieux chargement déversé sur la route par un camion qui ne s'était pas arrêté.

"La police cherche tout personne susceptible d'apporter des éléments relatifs à cet incident pouvant permettre d'identifier l'auteur", a tweeté la police du Nord ce mardi, enjoignant tout témoin à se manifester auprès de la CRS des 4 Cantons au 03.20.19.19.44 ou au 03.20.19.49.40.

Mercredi dernier, la circulation a été interrompue pendant tout l'après-midi et une partie de la nuit lorsqu'un camion a perdu son chargement, déversant un liquide non identifié sur la route. Un bouchon de 12 km s’est formé de Bailleul à Nieppe et un autre, plus court, dans l'autre sens, selon Nord Littoral.

1000 m2 de route rabotés

Une plainte a été déposée, indiquait la semaine dernière la Direction interdépartementale des routes (DIR) mais le chauffeur et la société de transport n'ont pas encore été identifiés.

La DIR a d'ailleurs dû sortir les grands moyens pour venir à bout de cette matière extrêmement glissante. Malgré l'usage d'un camion nettoyeur à haute pression, la DIR a finalement dû raboter 1000 m2 de chaussée. Une remise à neuf de la chaussée doit être effectuée dans la nuit de mercredi à jeudi entre 20h et 5h, indique la Direction des routes. En attendant, la vitesse est limitée à 70 km/h sur ce tronçon.

Louis Chahuneau