BFM Lille

Nord: des voisins finissent au tribunal à cause du chant d'un coq

Depuis 2017, Maurice III, le coq de Jean-Pierre est source de discorde dans le voisinage. Son chant matinal dérange une voisine a décidé d'emmener cette affaire jusqu'au tribunal.

Maurice III dérange. Le coq de Jean-Pierre sème la discorde dans le voisinage depuis plusieurs années. En 2017, sa voisine qui ne supportait plus le chant du galinacé avait porté plainte. Après plus de quatre ans de litige, les voisins s'affrontent toujours en justice. Un poids pour Jean-Pierre, qui "ne vit pas bien" cette situation.

Une solution à l'amiable insuffisante?

Neuf mois plus tôt, une solution à l'amiable avait été trouvée. Elle prévoyait des travaux dans le poulailler de Maurice, pour que ce dernier évite de chanter au lever du soleil. L'habitat du coq a été totalement repensé par Jean-Pierre, les plaques transparentes qui faisaient office de toit, et qui laissaient paraître la lumière du jour, ont été remplacées par des plaques en fer, cette fois-ci plus occultantes pour que le coq ne chante pas au lever du jour.

"Comme je dis, ce n'est pas le château de Versailles, mais le tout c'est de respecter les engagements qui sont pris", insiste le propriétaire de l'animal sur BFM Grand Lille. Il estime avoir respecté tout ce qui lui avait été demandé.

3000 euros de dommages et intérêts

Ses efforts ne semblent pas suffisants pour la voisine, qui lui réclame désormais 3000 euros de dommages et intérêts. Cette dernière, que nous avons contacté, n'a pas souhaité s'exprimer. De son côté, Jean-Pierre contre-attaque et réclame avec son avocat 2000 euros pour trouble anormal du voisinage.

Le jugement sera rendu le 18 août prochain. Maurice III pourra encore chanter tout l'été.

L'affaire n'est pas sans rappeler celle d'un autre coq prénomé "Maurice". L'animal avait été au centre d'un conflit de voisinage sur l'île d'Oléron. La justice avait finalement rejeté la plainte des voisins qui se plaignaient du chant du galinacé et autorisé Maurice à continuer de chanter. En marge de cette affaire, une loi visant a protéger les bruits et odeurs de la campagne avait été adoptée

Fa.R