BFM Lille

Covid-19: l'ARS Hauts-de-France demande aux hôpitaux de déployer des lits supplémentaires

Des infirmiers à l'hôpital de Lille, le 2 avril 2013. (Photo d'illustration)

Des infirmiers à l'hôpital de Lille, le 2 avril 2013. (Photo d'illustration) - Philippe Huguen / AFP

Pour prévenir la saturation des hôpitaux lors de cette 5e vague, l'Agence régionale de santé a annoncé ce mercredi le déploiement de 114 lits de soins critiques et 260 lits d'hospitalisation dans les établissements de la région.

Deux jours après l'activation du Plan Blanc dans la Métropole lilloise, l'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France a demandé ce mercredi le déploiement de lits supplémentaires.

Dans le détail, 114 lits de soins critiques et 260 lits d'hospitalisation conventionnelle en plus doivent être déployés dans les établissements de la région, pour faire face à la 5e vague de Covid-19.

Taux d'incidence en forte hausse

Dans un communiqué, l'ARS assure que cette mesure est prise en "prévision" de futures complications, alors que les taux d'incidence augmentent sensiblement dans la région qui compte déjà 409 cas pour 100.000 habitants sur la période du 28 novembre au 4 décembre, selon les données de Santé Publique France, contre 444 au niveau national. Dans le Nord, il atteint même 520 cas pour 100.000 habitants, "un niveau d’incidence observé à l’automne 2020 lors de la 2ème vague épidémique", comme le rappelle l'ARS.

Avec cette nouvelle disposition, la capacité régionale en soins critiques passe notamment de 460 à 650 lits. Cette opération est rendue possible par la déprogrammation d'interventions médicales "libérant ainsi du matériel et permettant de réaffecter le personnel formé à la réanimation", explique l'ARS.

Louis Chahuneau