BFM Lille

A Lille, la consommation de drogue peut désormais être punie d'une amende forfaitaire de 200 euros

La police nationale expérimente à Lille une amende forfaitaire en cas de détention de drogue en petite quantité, avant sa généralisation à toute la France.

A Lille, vous risquez désormais 200 euros d'amende en cas de détention de cannabis ou de cocaïne. Cette amende forfaitaire est actuellement testée dans plusieurs communes, avant sa généralisation dans toute la France. Elle vise les usagers qui détiennent des petites quantités de stupéfiants. Ce dispositif, qui tape les consommateurs au portefeuille, a notamment pour objectif de limiter les procédures.

"Là au moins il y a une sanction directe plutôt que de faire une procédure, d'interpeller (...). Dans bon nombre de cas, ça se terminait par un rappel à la loi", souligne Philippe Gantois, secrétaire départemental adjoint du syndicat Alliance.

La santé "mise de côté"

Mais pour les associations, cette amende n'est pas la bonne réponse, alors que la France est le pays d'Europe où l'on consomme le plus de cannabis. "Ca va rajouter à l'aspect répressif et le côté santé on va encore une fois le mettre de côté", déplore Benoît Tryoen, directeur du Caarud Faches-Thumesnil. "On est dans la moralisation (...) c'est une amende de 5e classe, comme si vous aviez un mauvais stationnement", souligne-t-il encore.

L'amende forfaitaire peut être minorée à 150 euros en cas de paiement dans les 15 jours de la verbalisation. Elle sera en revanche majorée à 450 euros si le contrevenant ne paie pas dans les 45 jours. Si le paiement de cette amende forfaitaire met fin aux poursuites judiciaires, le contrevenant s'expose à des poursuites pénales en cas de non paiement. Il risque dans ce cas jusqu'à 1 an de prison et 3750 euros d'amende. Après cette expérimentation à Lille mais aussi à Rennes ou encore Créteil, le dispositif a vocation à être étendu à tout le territoire à la rentrée.

https://twitter.com/caroleblanchard Carole Blanchard Cheffe de service BFM Régions