BFM Business

Vacances d'été: pour les Français, ce sera la maison en bord de mer

Selon une étude de la plateforme PAP Vacances, les réservations de logements de vacances en France sont en nette hausse pour l'été à venir. Les Français recherchent en particulier de grandes maisons.

C'est année, c'est la mer et (presque) rien d'autre pour les vacances. Comme en 2020, le tourisme local devrait être le grand gagnant de l'été: malgré la levée des restrictions sanitaires dans plusieurs pays européens, les Français privilégient l'Hexagone.

La tendance est nette: selon une étude* de la plateforme PAP Vacances, les réservations en France pour l'été sont en hausse de plus de 30% par rapport à 2019. Les vacanciers délaissent l'étranger, mais "aussi l'hébergement collectif" comme les campings, explique Corinne Jolly, présidente de PAP.fr, lors de la présentation de l'étude.

La vraie star de l'été, c'est la grande maison de vacances. Après des mois de confinement et de couvre-feu, certains aspirent à retrouver le grand air, avec un hébergement spacieux et des espaces extérieurs – d'autant que le logement individuel peut être vu comme plus rassurant dans le contexte de crise sanitaire. Les demandes de réservations de maisons sont en hausse de 65,1% toutes destinations confondues. "Cela joue sur les destinations car les maisons ne sont pas réparties uniformément sur le territoire", souligne Corinne Jolly.

Le Var, destination numéro 1

Au bord de mer, les maisons représentent près de 70% des demandes de réservations cette année, contre 56,7% en 2019. Ce sont aussi des maisons plus grandes: les recherches portent sur des biens pouvant accueillir en moyenne 5,8 occupants, contre 5 occupants en 2019. En famille ou entre amis, la mer s'impose comme toujours comme le best-seller de l'été, avec 77% des réservations. En tête d'affiche: la Côte-d'Azur où elles grimpent de 47%. Le phénomène est similaire en Corse (+46,2%) ou sur la côte atlantique de la Gironde au Pays basque (+35,3%).

Dans le Var, la destination numéro 1 de l'été 2021, les demandes de réservations montent de plus de 56%. "Le Var correspond exactement à ce que cherchent les Français cet été: un environnement préservé et beaucoup de maisons individuelles", précise la présidente de PAP. Le Languedoc, lui, est à la peine: les demandes déclinent de 2,4% pour la saison 2021. Dans les stations de la côte languedocienne comme la Grande-Motte, le Cap-d'Agde ou Port-Leucate, ce sont surtout des appartements ou des résidences de vacances, et peu de grandes maisons.

Percée de la campagne

Ce n'est pas sans conséquence sur les prix, qui sont en hausse de 12,2% par rapport à 2019. Une maison dans le Var se loue en moyenne 267 euros par personne et par semaine. Pour l'Atlantique Sud, c'est 225 euros cette année, et 286 euros pour la Corse. Certains misent alors sur la campagne, où les logements sont plus abordables: comptez 183 euros par personne et par semaine pour une maison dans la Drôme et 151 euros dans le Lot. Pour le Vaucluse, les prix se rapprochent du bord de mer avec 230 euros par semaine et par semaine.

La percée de la campagne est l'autre tendance de la saison: elle concerne 17% des demandes de réservations sur PAP Vacances, contre 12% en 2019. La campagne, mais le Sud quand même: la Dordogne, le Lot, le Vaucluse, la Drôme et l'Ardèche sont les plus recherchés. Les demandes de réservations grimpent de plus de 133% dans le Vaucluse et de plus de 102% dans le Lot. Dans certaines communes comme Gordes (+145,7%) ou Sarlat-la-Canéda (+116,2%), les vacanciers seront nombreux. Après les mois pluvieux d'avril et mai, pas de risque à prendre pour les vacances d'été.

*Etude basée sur 334.412 demandes de réservations sur la plateforme PAP Vacances effectuées entre le 1er janvier et le 31 mai 2021 pour la période du 1er juillet au 31 août 2021 comparées aux mêmes périodes de 2019.

Jérémy Bruno Journaliste BFMTV