BFM Business

SNCF: les TGV circuleront à nouveau sur la LVG Est Paris-Strasbourg à partir du 27 septembre

"La reprise des circulations se fera à vitesse réduite (80 km/h) sur une zone d'environ 14 km pour des raisons de sécurité", a indiqué la direction territoriale SNCF Réseau Grand Est.

"La reprise des circulations se fera à vitesse réduite (80 km/h) sur une zone d'environ 14 km pour des raisons de sécurité", a indiqué la direction territoriale SNCF Réseau Grand Est. - Eric Piermont

La circulation des trains sur la ligne LGV Est, en travaux depuis le déraillement d'un TGV en mars 2020 au nord de Strasbourg, reprendra le dimanche 27 septembre. Mais SNCF Réseau précise que le trajet se fera encore à vitesse réduite sur 14 km.
"La reprise des circulations est fixée au dimanche 27 septembre 2020. Elle se fera à vitesse réduite (80 km/h) sur une zone d'environ 14 km pour des raisons de sécurité", a indiqué la direction territoriale SNCF Réseau Grand Est.

La LGV (ligne à grande vitesse) Est étant en travaux depuis que le 5 mars 2020 au matin, un TGV Colmar-Paris avait déraillé après l'effondrement sur la voie d'un talus de terre surplombant les rails. L'avant du train était sorti des rails sans toutefois se renverser et l'accident avait blessé gravement le conducteur et légèrement une vingtaine de personnes.
Depuis cette date, le temps des travaux de réparation et de l'expertise des voies, les trains empruntent la ligne TGV classique ce qui prolonge de 45 mn environ la durée d'un trajet entre Strasbourg et Paris, normalement de 1H50.

Un trajet rallongé de 14 mn pour 70% des trains

Avec la reprise de la circulation sur la ligne LGV, les passagers devront tabler encore sur un temps de trajet allongé de 14 minutes en moyenne pour 70% des trains, pouvant aller jusqu'à 25 minutes pour les autres, en raison d'expertises toujours en cours.

"Un dispositif de détection des mouvements des ouvrages en terre a été installé sur l'ensemble de la zone impactée (environ 14 km). (...) Les TGV rouleront à une vitesse de 80km/h sur ce tronçon", a expliqué SNCF Réseau.

Ce dispositif "vise à prévenir tout risque de glissement sur les talus avoisinants présentant des caractéristiques géotechniques similaires et ce, dans l'attente d'un confortement définitif", a ajouté SNCF Réseau. Une fois terminés les travaux préconisés par un collège d'experts, les trains pourront reprendre une circulation à 320 km/h.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé avec AFP Journaliste BFM Éco