BFM Business

Rihanna est officiellement milliardaire

La marque Fenty avait été créée en 2019 par LVMH et Rihanna, qui en était la directrice artistique. Ici lors d'un show à New-York (Etats-Unis) en 2020.

La marque Fenty avait été créée en 2019 par LVMH et Rihanna, qui en était la directrice artistique. Ici lors d'un show à New-York (Etats-Unis) en 2020. - DIMITRIOS KAMBOURIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

La chanteuse a intégré le classement Forbes grâce aux performances de sa marque de cosmétiques Fenty.

A 33 ans, Rihanna passe un nouveau cap… financier. La chanteuse est officiellement milliardaire et intègre le prestigieux classement Forbes. Et elle ne le doit pas à sa voix mais plutôt à son sens des affaires.

La Barbadienne a créé en 2017 sa propre marque de cosmétiques, baptisée Fenty Beauty. Un lancement en grande pompe grâce au partenariat avec LVMH, qui vendait cette ligne de maquillage "adaptée à toutes les carnations" uniquement chez Sephora (filiale de LVMH). Rapidement, les produits ont connu un joli succès, générant plus de 550 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2018. Selon Forbes, l'entreprise est désormais évaluée à 2,8 milliards de dollars (l'équivalent de 2,35 milliards d'euros).

Or, Rihanna possède 50% de l'entreprise (l'autre part étant la propriété du groupe de luxe français) soit 1,4 milliard de dollars. A ce chiffre, il faut encore ajouter la ligne de lingerie lancée par la chanteuse, Savage X Fenty, en 2018. La marque, qu'elle détient à 30% (là encore soutenue par LVMH via un fond d'investissement) a levé 115 millions de dollars pour atteindre une valorisation d'un milliard de dollars. Il faut donc ajouter 270 millions de dollars à la fortune virtuelle de Rihanna. Soit au total une fortune évaluée à 1,7 milliard de dollars (soit près de 1,44 milliard d'euros).

Prêt-à-porter en berne

Mais tout n'est pas rose pour le business de la chanteuse. En février dernier, LVMH avait décidé de stopper la vente de prêt-à-porter Fenty, qui venait compléter la marque de cosmétiques. Entre les prix jugés trop élevés et le Covid qui a empêché les voyages de sa principale égérie, la marque n'avait pas trouvé son public.

Avec cette fortune évaluée à près d'1,7 milliard de dollars, la chanteuse (qui n'a plus sorti d'album depuis 2016) dépasse ainsi un autre artiste, lui aussi businessman milliardaire. Grâce à sa marque de sneakers, les Yeezy, la fortune de Kayne West était évaluée à 1,3 milliard de dollars en avril 2020. Un an après, elle aurait atteint près de 5 milliards, selon Bloomberg.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business