BFM Business

Cryptomonnaie : premiers tests imminents pour le yuan numérique ?

-

- - Shutterstock - macondo

Bitcoin, XRP, Nem… Ces monnaies virtuelles basées sur la technologie Blockchain ont connu un véritable engouement ces dernières années. En plus d’être totalement dématérialisées, celles-ci échappent aux institutions financières et ne sont indexées sur aucune devise. Les raisons qui poussent aujourd’hui les individus à investir dans ces cryptomonnaies sont multiples : revendre pour réaliser une plus-value, effectuer des achats, réaliser des ventes… Le tout en gardant son anonymat. Avec les risques que cela engendre…

Pourquoi le yuan numérique ?

Si la cryptomonnaie offre des avantages certains, l’anonymat laisse une porte ouverte aux infractions bancaires, et notamment celles liées au blanchiment d’argent. L’incapacité de suivre les dépenses numériques est même l’une des raisons pour laquelle la Chine ne reconnaît pas aujourd’hui ces monnaies virtuelles - considérées comme non légales - sur son territoire.

C’est désormais un secret de polichinelle : pour lutter contre ces fraudes, garder le contrôle sur l’économie chinoise mais également rivaliser avec les autres cryptodevises disponibles, la Banque Centrale Populaire de Chine (BCPC) s’apprêterait à lancer sa propre monnaie virtuelle, le yuan numérique. Son arrivée serait même imminente…

Des premiers tests à l’horizon

Le calendrier autour du lancement de cette cryptomonnaie chinoise reste encore obscur. Pourtant, quelques détails émergent déjà. Selon les sources de Bloomberg, la BCPC serait sur le point de tester cette monnaie virtuelle sur des applications de livraison de repas à domicile, détenus par la société Meituan Dianping. Outre la restauration en ligne, le déploiement de ces premiers tests se ferait également sur un site de streaming de Tencent Holdings, ou encore sur des services de transport tels que Didi Chuxing.

La stratégie de lancement de cette monnaie virtuelle pourrait s’avérer bien payante. Et pour cause, ces applications et services étant utilisés au quotidien par des centaines de millions de chinois, celle-ci favoriserait et accélérerait l’adoption du yuan numérique auprès du grand public, et ce, à grande échelle.

En partenariat avec China Radio International