BFM Business

Les ventes de billets de train sur internet ont battu un record cet été

Selon la SNCF, les ventes de billets sur le site Oui.sncf et sur l'application mobile ont progressé de 24% cet été par rapport à l'année 2019.

Le train est sur le point de retrouver son rythme de croisière. Après avoir subi une chute de fréquentation liée à la crise sanitaire et des pertes records, la SNCF a transporté cet été sur ses grandes lignes 22 millions de passagers. Un chiffre en hausse de 10% par rapport à l'été 2020 malgré la recrudescence épidémique estivale avec le variant Delta. Mais qui reste en retrait de 8% par rapport à 2019, dernière année dite "normale."

Les gros week-ends du 31 juillet et du 15 août ont attiré une fréquentation importante avec près de 950.000 passagers pour chacun. Une clientèle essentiellement de loisir qui est moins rémunératrice pour l'entreprise.

Toutefois avec l'accélération de la vaccination, la compagnie est confiante pour les mois à venir. D'abord parce que si les grandes lignes ont transporté moins de passagers, la SNCF assure qu'avec les OuiGo et les TER "le nombre de billets vendus est en croissance et dépasse les ventes de 2019 à la même période."

Par ailleurs, durant la période, les Français ont changé leurs habitudes et ont privilégié les canaux digitaux qui ont cet été battu des records.

"Pour cet été 2021, on constate des chiffres records en juin et un été en progression avec +24% de voyages vendus pour l’été sur nos canaux digitaux OUI.sncf site et appli par rapport à l’été 2019", assure la SNCF dans un communiqué.

Globalement en termes d’habitude d’achats, l’application OUI.sncf est de plus en plus utilisée seule (+10 points par rapport à l’été 2019 avec 60% des achats) et les réservations de dernière minute représentent désormais 77% des billets vendus sur le site ou l’application.

L'entreprise met en avant le succès de ses campagnes commerciales comme "Mercredi Oh OUI" qui propose des prix attractifs pour le week-end ou encore le lancement des nouvelles carte Avantage et la possibilité d'échanger ses billets sans frais jusqu'à 3 jours avant le départ. La SNCF avait par ailleurs durant la crise sanitaire permis un système d'échange plus souple qui a pris fin cette semaine.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco