BFM Business

Les Français ont épargné 276 euros par mois en 2020 et surtout les jeunes

276 euros par mis en moyenne par Français.

276 euros par mis en moyenne par Français. - Pexels

Année record pour l'épargne des Français qui ont préféré mettre de l'argent de côté notamment les 18-24 ans qui ont plus épargné que la moyenne nationale.

L'épargne des Français a atteint des records en 2020. Epargne de précaution, peur de l'avenir, les confinements qui limitent les possibilités de dépenses, mesures de soutiens au pouvoir d'achat... Les raisons sont nombreuses pour expliquer ce taux d'épargne record.

Une épargne qui n'est d'ailleurs pas forcément bloquée sur des placements de long terme mais simplement mise de côté sur un livret A. Ainsi selon une étude du courtier en ligne MeilleurPlacement.com avec OpinionWay et relayée par Europe 1, les Français ont déposé en 2020 au total 26 milliards d'euros sur les livrets A, soit près de 10 milliards d'euros de plus qu'en 2019 et plus du double de 2018.

Selon cette même étude, les Français ont épargné en moyenne 276 euros chaque mois. Là encore il s'agit d'un record. Evidemment il s'agit d'une moyenne qui cache des disparités. Ainsi, 27% des personnes interrogées indiquent qu'elles n'ont pas réussi à économiser en 2020. A l'inverse, 17% des Français interrogés assurent avoir épargné plus de 500 euros par mois sur l'année.

Les jeunes épargnent plus que la moyenne

Un chiffre étonnant c'est le montant moyen économisé par les jeunes en 2020. Selon cette étude, les 18-24 ans ont épargné 281 euros par mois, soit 5 euros de plus que la moyenne nationale. Cette épargne peut s'expliquer par le fait que les activités les plus touchées par la crise sanitaire sont celles qui représentent des postes de dépenses élevés par les jeunes soit la culture, le cinéma, les bars, les restaurants et l'ensemble des loisirs.

Plus d'épargne en 2020 pour les Français et moins de consommation loisirs. Les crédits à la consommation ont connu l'année dernière leur plus fort recul depuis 12 ans. Les Français ont contracté pour 40 milliards d'euros de crédits à la consommation, soit 5 milliards de moins qu'en 2019. Une chute historique de 11,5% qui est très marquée dans l'automobile dont les ventes se sont effondrées l'année dernière.

Une sous-consommation qui explique une partie du recul du PIB français en 2020 mais qui rend optimiste certains économistes qui estiment que les possibilités de rebond sont importantes avec ce très haut montant d'épargne des Français. Mais pour ça, il faudra attendre la réouverture des l'économie.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco