BFM Business

Le pouvoir d'achat des Français va baisser de 0,5% en 2020, avant un rebond de 1,5% attendu en 2021

Mauvaise nouvelle pour le pouvoir d'achat: le prix de certains produits alimentaires très courants augmentent le 1er février

Mauvaise nouvelle pour le pouvoir d'achat: le prix de certains produits alimentaires très courants augmentent le 1er février - Pascal Pavani - AFP

Conséquence de la crise économique liée à l'épidémie de coronavirus, Bercy s'attend à voir le pouvoir d'achat des Français baisser de 0,5% cette année. Une contraction toutefois "limitée" compte tenu de l'ampleur de la récession.

Le pouvoir d'achat des Français va baisser de 0,5% cette année avant de rebondir de 1,5% en 2021, selon le projet de budget présenté ce lundi par le ministère de l'Economie et des finances. Selon l'Insee, la dernière année où le pouvoir d'achat du revenu disponible brut avait baissé en France était 2013 avec une chute de 1,2%. En 2012, il avait aussi diminué, de 0,4%.

Auparavant, il faut remonter à 1984 avant de trouver une baisse du pouvoir d'achat, de 1%. Au ministère, on met en avant le fait qu'"une récession de 10%, c'est quelque chose qu'on n'a jamais vu depuis que les comptes nationaux existent".

Baisse "limitée"

Par conséquent, "le fait d'avoir une baisse qui est limitée à 0,5% du pouvoir d'achat est un élément plutôt positif, parce que normalement le pouvoir d'achat aurait dû baisser beaucoup plus avec une récession comme celle-là". "Il y a eu une baisse de 8% de la consommation des ménages et une augmentation très forte de leur épargne", qui atteint au total 85 milliards, relève-t-on de même source.

Selon le projet de loi de finances pour 2021, la consommation des ménages devrait rebondir l'an prochain de 6,2%.

P.L. avec AFP