BFM Business

Super Bowl: la machine à cash "made in USA" en 10 chiffres

Dans la nuit du 7 au 8 février, des centaines de millions de téléspectateurs assisteront à la retransmission du 50e Super Bowl. Voici dix chiffres qui en disent long sur les États-Unis, les Américains, le sport et le business.

Année après année, le Super Bowl est un événement phénoménal qui est suivi par plus d’une centaine de millions de téléspectateurs dans 22 pays. Ce public qui restera vissé devant le match à boire, manger, tweeter pendant plusieurs heures. Ils assisteront bien sûr à la rencontre qui va opposer les Denver Broncos et les Carolina Panthers, mais pas seulement.

La finale de la saison de football américain est surtout un spectacle grandiose avec des têtes d’affiche qui transforment le match en une sorte de grande fête internationale. Cette année, Coldplay, Beyonce et Bruno Mars sont annoncés. Une rumeur circule aussi sur la présence de Rihanna.

Cet événement ne se limite donc pas au sport. Il est aussi artistique, social, politique, mais c’est surtout la plus grosse opération commerciale de la planète qui, chaque année, étonne par ses chiffres. Sur Google France, une recherche sur Super Bowl 2016 mène déjà à 198 millions de résultats. Et ce n'est pas fini.

545.000 dollars, le prix d’une suite

-
- © Mike Lawrie - Getty Images North America/AFP

Pourquoi s’entasser dans les gradins quand les loges privées offrent une vue incroyable avec un confort exceptionnel? Pour en réserver une, il faut s’y prendre à temps et montrer patte blanche. Il faut surtout débourser 545.000 dollars (500.000 euros). Et si vous n'avez pas les moyens, vous pouvez vous rabattre sur un place en gradins qui se vendent sous le manteau pour près de 8.000 dollars.

189 millions de téléspectateurs dans 22 pays

Les Américains ne sont pas les seuls à vivre cette finale en direct. Cette année, les organisateurs parlent déjà de 189 millions de personnes contre 115 millions en 2015. Cette compétition est désormais suivie dans plus d’une vingtaine de pays qui diffusent le match à des horaires qui varient évidemment en fonction des fuseaux. En France, il faudra se connecter dès minuit et demi sur W9.

Des millions de tweets en 24 heures sur un seul hashtag

Les dataservers vont chauffer d’un bout à l’autre de la planète. En 2015, le hashtag du Super Bowl (#SB49) a été partagé plus de 2,1 millions de fois en seulement 24 heures. L’année d’avant, celle de l’édition 2014, les partages contenant ce hashtag (#SB48) étaient deux fois moins élevés. Ils devraient cette année dépasser les 3 millions. Bonne nouvelle pour les annonceurs de Twitter.

247 millions de dollars pour la star de Denver

-
- © Ezra Shaw -Getty Images North America/AFP

Ce qu’a gagné Peyton Manning, la star de Denver, sur l’ensemble de sa carrière. Une somme qui ne comprend que les salaires versés par ses clubs successifs.

620 millions de dollars de recettes

Ce que devrait générer le Super Bowl en termes de recettes cette année, dépassant ainsi le "combat du siècle" entre les boxeurs Manny Pacquiao et Floyd Mayweather (600 millions de dollars).

10 millions de dollars la minute de publicité

Face à un tel public, les annonceurs s’arrachent les spots publicitaires, malgré leur prix. Pour 30 secondes diffusées en live sur les écrans géants du stade, chacun devra payer 4,5 millions de dollars. Cette année, Hyundai a décidé de mettre les petits plats dans les grands en s’offrant 4 spots publicitaires, soit 18 millions de dollars.

3,1 milliards de dollars pour la retransmission

Les droits de diffusion ne sont pas à la portée de toutes les chaînes. CBS, qui diffusera la rencontre sur NBC et Fox, paye plus de 3 milliards de dollars à la NFL (National Football League).

Pizza, bière, chips, soda, poulet et cholestérol

Comme partout, une compétition sportive est l’occasion d’inviter des amis pour passer un moment convivial. Pour les vendeurs de boissons, de chips ou de pizzas, le Super Bowl est surtout le jour le plus actif de l’année. L’an dernier, les Américains ont consommé 14.000 tonnes de chips, 12 millions de pizzas et 1,25 milliard d’ailes de poulet. Pour faire passer tout ça, les Américains boiront 50 millions de canettes de bière et plus d’un milliard de litres de soda. Cette consommation est surveillée de près par le Calorie Control Council qui estime que cette finale sera une journée à environ 5.000 unités par personne.

Sept millions d’Américains n’iront pas travailler lundi

Après une telle journée, le réveil sera dur lundi. L’an dernier, sept millions de travailleurs américains ont séché le travail le lendemain du match.

500.000 dollars d’amende pour les joueurs si...

La mauvaise humeur ou la déception de la défaite peut coûter cher aux joueurs. En cas de refus de parler aux médias, la NFL punit les joueurs d’une amende d’un demi-million de dollars.

Zéro drone, zéro taxi, zéro cachet

C’est évidemment le chiffre le plus petit de l’événement. Le Levi’s Stadium interdit le survol du stade aux drones. Si la sécurité est évoquée, cette mesure vise aussi à ne pas offrir gratuitement des images que les médias payent des millions de dollars. Quant aux taxis, ils n’auront pas accès à l’enceinte du stade. Uber a signé un contrat d’exclusivité.

Zéro, c'est aussi le montant du cachet de Coldplay. Le groupe jouera des extraits de son nouvel album devant 120 millions de personnes, et ça, ça n'a pas de prix!

Yann Duvert et Pascal Samama