BFM Business

Les magasins danois pourront refuser les paiements en cash la nuit

Les boutiques danoises étaient jusqu'à présent tenues d'accepter les paiements en espèces

Les boutiques danoises étaient jusqu'à présent tenues d'accepter les paiements en espèces - Ignat Gorazd - Wikimedia Commons - CC

Le parlement danois a approuvé une loi permettant à un commerçant de refuser les paiements en argent liquide entre 22h00 et 6h00 du matin. L'idée n'est pas de pénaliser le consommateur mais de protéger les employés des braquages.

Si jamais vous partez en vacances à Copenhague l'an prochain et que vous avez un petit creux en fin de soirée, ne soyez pas étonné si un commerçant refuse vos billets de 200 couronnes pour payer votre flødebolle, une pâtisserie locale, et vos frikadelles, ces boulettes de poisson dont raffolent les Danois.

En effet, vendredi 2 juin, le Folketing, le parlement danois, a voté un projet de loi qui permet à tous les magasins du pays de refuser les paiements en espèces entre 22h00 et 6h00. Mesure qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain. 

Depuis l'introduction de la Dankort, la carte de crédit nationale, en 1984, les commerçants étaient jusqu'à présent tenus d'accepter les paiements en cash si le client insistait, explique le Copenhagen post online.

Une question de sécurité

Avec cette loi, le ministre danois de l'Économie Brian Mikkelsen ne souhaite pas pénaliser les consommateurs mais lutter contre la criminalité, le cash ayant tendance à attirer les braqueurs. "Cela offrira de la sécurité aux employés. Une personne n'aura pas sa vie entière détruite parce que quelqu'un a braqué un revolver sur sa tempe ou mis un couteau sous sa gorge", explique le ministre, cité par le Copenhagen post online.

"Nous savons que pour qu'il y ait moins de hold-up il faut qu'il y ait moins de cash dans les boutiques. Ce que les délinquants veulent c'est l'argent et pas les produits du magasin", confirme Henrik Lundgaard Sedenmark, de la confédération des entreprises danoises, cité par le Ekstra Bladet. Selon ce dernier, un amendement au projet de loi permet également aux magasins victimes de braquage à répétition de refuser les paiements en espèces dès midi.

Des seniors attachés au cash

En janvier 2017, Jesper Østergaard le directeur général de 7-Eleven au Danemark a indiqué que sur ses 186 boutiques, trois sur quatre utiliseront la possibilité offerte par ce texte de loi.

Même si les Danois sont nombreux à régler leurs achats par carte de crédit, une frange importante de la population reste attachée au cash. "Pour les plus de 65 ans, le paiement en espèces reflète leurs habitudes, les rassure et leur permet d'avoir un aperçu de leurs finances", écrivaient ainsi le conseil danois des paiements dans un rapport d'août dernier. En 2015, les paiements par carte représentaient 20% du montant total des transactions dans le pays.

J.M.