BFM Business

Le FMI verse 3,4 milliards d'euros à la Grèce avec un an de retard

La Grèce a réussi, en avril dernier, son retour sur les marchés financiers.

La Grèce a réussi, en avril dernier, son retour sur les marchés financiers. - -

L'institution a débloqué, ce vendredi 30 mai, cette enveloppe de plus de 3 milliards d'euros, avec un retard d'un an par rapport au calendrier initial. Ce versement porte à 11,6 milliards d'euros le montant total alloué par le FMI au pays.

La fin d'un long feuilleton. Le Fonds monétaire international (FMI) a débloqué, ce vendredi 30 mai, 3,4 milliards d'euros de prêts à la Grèce avec un an de retard sur le calendrier prévu par le plan de sauvetage financier accordé au pays en 2012.

Le feu vert du conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 Etats-membres, avait été retardé par de difficiles tractations entre Athènes et la troïka de ses créanciers, qui comprend le FMI, la Banque centrale européenne et la Commission européenne.

En théorie, les prêts trimestriels du Fonds à la Grèce s'élèvent à 1,7 milliard d'euros, mais le montant a été doublé en raison de ce retard, a récemment expliqué un porte-parole du FMI.

11,6 milliards d'euros de prêts du FMI

Ce nouveau versement porte à 11,6 milliards d'euros le montant total alloué par le FMI à Athènes dans le cadre du plan de sauvetage international de 173 milliards d'euros accordé au pays au printemps 2012 en échange de mesures d'austérité drastiques.

Le pays, lessivé par la crise et placée sous assistance financière depuis 2010, a réussi en avril son retour sur le marché de la dette à moyen terme, témoignant d'un relatif regain de confiance des investisseurs.

En récession depuis six ans, la Grèce table sur un retour à la croissance cette année, en dépit d'un taux de chômage très élevé (26,5% en février) et d'une dette abyssale.

J.M. avec AFP