BFM Business

Chine: la fin de l'âge d'or pour les investisseurs étrangers?

L'économie chinoise reste difficile d'accès pour les entreprises étrangères.

L'économie chinoise reste difficile d'accès pour les entreprises étrangères. - -

La Chambre de commerce européenne a publié, jeudi 29 mai, un rapport sur l'environnement économique en Chine pointant du doigt les difficultés pour les entreprises étrangères d'accéder au marché chinois.

Est-ce la fin de l'âge d'or pour les investisseurs en Chine ? La Chambre de commerce européenne jette un pavé dans la mare en publiant, jeudi 29 mai, un rapport qui dénonce un environnement économique devenu trop pesant pour les entreprises étrangères.

Le constat est dur. Le rapport indique que pour la première fois depuis 10 ans, la marge des entreprises est plus basse en Chine que dans l'ensemble de leur activité mondiale.

Ces entreprises de la Chambre de commerce européenne ont vu leur chiffre d'affaire diminuer de plus de 20 milliards d'euros l'année dernière. L'organisme pointe du doigt les difficultés d'accès au marché, et l'environnement juridique complexe. "Un certain nombre d'investisseurs se demandent si la fête n'est pas terminée !" peut-on lire dans le rapport.

Des signes d'ouverture qui se font attendre

Un certain pessimisme qui tranche avec l'enthousiasme qui avait suivi les annonces de réformes économiques majeures en novembre dernier. Aujourd'hui, les chefs d'entreprises disent que ces signes d'ouvertures prendront plus de temps que prévus.

Inquiétude donc, mais qu'il faut relativiser. Si les marges baissent, c'est aussi parce que les salaires, qui étaient très bas, sont en train d'augmenter. Avec à la clé un potentiel bond de la consommation intérieure en Chine très attendue par les entreprises étrangères.

Mathieu Jolivet