BFM Business

Viséo, la voiture électrique "made in France" qui prend de la hauteur

L’Iris Viséo est une monoplace française qui offre une autonomie de 80 km à 25 km/heure. Elle roule à 5 km/h quand la cabine est en hauteur.

L’Iris Viséo est une monoplace française qui offre une autonomie de 80 km à 25 km/heure. Elle roule à 5 km/h quand la cabine est en hauteur. - Iris France

Produit dans le Nord, ce véhicule utilitaire est doté d'un habitacle télescopique. Pas de quoi séduire les particuliers. l'Iris Viséo s'adresse aux entreprises de surveillance, aux forces de l’ordre et aux professionnels de l’événementiel.

Dès que l’on parle voitures électriques, quelques marques américaines ou asiatiques viennent immédiatement en tête. Et pourtant, les Français ne sont pas en reste dans ce domaine. Dans les modèles de luxe, il y a Exagon avec sa Furtive. Et bien sûr les citadines de Renault, de PSA et de Bolloré. Mais un nouvel acteur se prépare à s'emparer du marché des utilitaires.

L’un d’eux a développé un concept qui a même attiré l’attention de la presse américaine. Il s'agit d’Iris qui a conçue la Viséo, un véhicule totalement électrique dont l’originalité repose sur un poste de pilotage télescopique qui, selon les cas, permet au conducteur de prendre de s’élever à 3,5 mètres pour avoir une vue panoramique d'une situation ou pour être vu de loin par les passants.

La cabine monoplace de l'Iris Viséo s'élève à 3,5 mètres de hauteur pour avoir une vison de loin. En mode "observatoire", le véhicule se déplace à 5 km/h.
La cabine monoplace de l'Iris Viséo s'élève à 3,5 mètres de hauteur pour avoir une vison de loin. En mode "observatoire", le véhicule se déplace à 5 km/h. © Iris France

Cette particularité destine le véhicule à des applications professionnelles qui ont déjà séduit les spécialistes de la surveillance, de la sécurité mais aussi les aéroports. Les professionnels de la communication y voient également un intérêt pour des campagnes de marketing. 

Bien que destiné à un usage purement utilitaire, ce véhicule bénéficie d'un design très abouti. Un effort souligné par le Washington Post qui, louant l'effort d'Iris, n'hésite pas, a contrario, à taquiner les designers de Toyota pour leur Prius "qui ressemble à une machine à laver".

L’Iris Viséo est une monoplace qui offre une autonomie de 80 km quand on se contente de rouler à 25 km/heure. Construite en France, elle utilise des batteries européennes, et coûte 45.000 euros (HT). Pour le moment, elle n'est visible que dans les rues d'Evry (Essonne) où la police municipale la teste depuis le mois de mars.

La police municipale d'Evry est précurseur avec l'Iris Viséo. Elle utilise l'Iris Viséo dans ses missions traditionnelles.
La police municipale d'Evry est précurseur avec l'Iris Viséo. Elle utilise l'Iris Viséo dans ses missions traditionnelles. © Iris France

Ce concept, qui a permis à l’entreprise nordiste de recevoir en avril dernier le prix de l’industrie automobile, commence à intéresser de nombreux clients. Iris devrait démarrer les livraisons dès le mois de septembre. Le constructeur compte en vendre un millier d’ici cinq ans.

Pascal Samama