BFM Business

Tesla: pourquoi Elon Musk dort à l'usine?

Une Model 3 dans une concession de Chicago.

Une Model 3 dans une concession de Chicago. - SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La marque californienne est toujours empêtrée dans les retards de production de sa berline électrique grand public. Les investisseurs s’impatientent, Elon Musk essaie par tous les moyens, surtout par la communication, de résoudre ces problèmes.

Il ne semble pas encore en avoir perdu le sommeil. Mais à en croire Elon Musk dans un de ses tweets ce 2 avril, ses nuits ne sont pas de tout repos. Le PDG de Tesla a expliqué dans un échange sur le réseau social qu’il "dormait de nouveau à l’usine".

"Le secteur automobile est un enfer ("Car Biz is hell")", ajoute-t-il dans cet échange.

Cette déclaration d’Elon Musk rappelle une autre période difficile pour Tesla: celle du lancement de la production du Model X. En mai 2016, Elon Musk avait déjà expliqué qu’il dormait sur place afin de superviser la qualité des véhicules, et de trouver une solution aux problèmes de production déjà connus sur ce modèle.

"Mon bureau se trouve au bout de la ligne de production, avait alors expliqué dans un call avec des journalistes Elon Musk, comme l’explique à l’époque Business Insider. J’ai un sac de couchage dans la salle de conférence juste à côté de la ligne, que j’utilise assez régulièrement".

Malgré le dévouement de son patron et surtout sa politique de communication toujours très bien huilée, Tesla n’a en effet toujours pas réussi à atteindre les objectifs de production de la Model 3 au premier semestre.

Selon les chiffres dévoilés ce mardi, seuls 2000 exemplaires de la berline grand public ont été produits par semaine, contre un objectif hebdomadaire attendu de 5000. Au total, Tesla a produit 34.494 voitures sur les trois premiers mois de 2018, dont seulement 9677 Model 3.

6500 dollars de cash brûlés chaque minute

Comme le rappelle la chaîne CNBC, le tweet d’Elon Musk fait partie d’un échange avec un journaliste de The Information. Selon les informations de ce site spécialisé, Elon Musk aurait écarté le senior vice-président en charge de l’ingénierie, Doug Field, pour reprendre en main la production. Une information démentie par Elon Musk qui a précisé Doug Field avait toute sa confiance, tout en reprécisant les rôles:

"Mon boulot comme PDG est de me concentrer sur ce qui est le plus sensible, actuellement c’est la production de la Model 3", a souligné Elon Musk.

Reste à savoir si cette attention particulière rassure les investisseurs. Tesla ne semble pas réussir à trouver la formule pour établir une chaîne de production stable de sa berline grand public.

"Tesla n’arrive pas à faire ce que Ford a réussi en 1912, avec la première chaîne d’assemblage, soit une montée en cadence très rapide, résume Frédéric Fréry, professeur de stratégie à l’ESCP Europe. Cela montre que même pour un produit que l’on connait depuis longtemps, ici l'automobile, une compétence implicite est nécessaire. Sans une communauté de salariés, d’ingénieurs pour la comprendre, cela ne fonctionne pas".

Depuis les 400.000 pré-commandes enregistrées par Tesla fin mars 2016 pour la Model 3, la majorité du cash-flow nécessaire à l’entreprise repose sur la confiance des investisseurs, non sur des espèces sonnantes et trébuchantes venues des ventes. Chaque minute, selon des données de Bloomberg, Tesla brûlerait 6500 dollars de cash (environ 5280 euros).

Une prochaine étape importante fin juin

En annonçant dormir à l’usine, Elon Musk espère surtout rassurer les investisseurs. Il y a quelques semaines, Tesla avait déjà baissé l’objectif de production de ce modèle à 2500 voitures par semaine à la fin mars et 5000 à partir de la fin juin. Dans un mémo interne que se sont procurés plusieurs médias américains spécialisés, Tesla met surtout l’accent sur la qualité de la voiture.

"Comme nous continuons de nous concentrer sur la qualité et l’efficacité plutôt que de simplement augmenter les volumes le plus possible sur une courte période, nous ne nous attendons qu’à une croissance plus graduelle lors de ce premier trimestre", peut-on lire dans ce courrier.

Son objectif de 5000 Model 3 produites doit être atteint dans "environ trois mois".

"En conséquence, Tesla n'aura pas besoin d'apport en capital ou d'émettre de la dette supplémentaire cette année en sus des lignes de crédit déjà disponibles", a affirmé Tesla.
Pauline Ducamp