BFM Business

Sea Bubbles: les "taxis volants" testés dans le sud de la France

Un prototype de Sea Bubble est actuellement testé dans le sud de la France. Une phase d’essai de ces petites navettes électriques qui survolent l’eau doit ensuite avoir lieu cet été à Paris.

Ce sont les premières images des Sea Bubbles sur l’eau. Ces petites navettes qui naviguent avancent sur l’eau à quelques centimètres de la surface sont actuellement en face de test dans le sud de la France, comme le montrent les images que BFM Paris a obtenues.

Pour l’instant, les embarcations testées n'ont pas encore la carrosserie futuriste présentée sur les images de synthèse. Si les Sea Bubbles ressemblent pour l'heure davantage à un petit bateau qu'à une "bulle", le prototype a réussi sa mise à l'eau. Un test concluant pour le navigateur Alain Thébault et son équipe, à l'origine du concept. "La stabilité est désormais acquise", se félicite le navigateur dans Le Figaro.

Des tests à Paris cet été 

Son équipe travaille désormais depuis de nombreux mois pour réussir à faire naviguer ces petites embarcations inspirées de l'Hydroptère. Entièrement propulsées à l'électricité, elles se soulèvent juste au-dessus de la surface grâce à de petites ailes immergées. 

Alain Thébault souhaite faire des Sea Bubbles le nouveau mode de transport fluvial, en les utilisant comme des taxis. Le projet a notamment séduit la maire de Paris Anne Hidalgo qui veut faire de la capitale la première ville à les expérimenter. D'abord annoncés au printemps, les tests sur la Seine auront finalement lieu cet été pour une durée de quinze jours avant un "pop-up tour" de six mois dans d'autres grandes villes du monde. Le navigateur espère déployer ses bulles officiellement en 2018 et équiper 50 villes d'ici cinq ans. 

Carole Blanchard