BFM Business

Paris: avant de profiter des nouvelles pistes cyclables, la galère des vélos

La ville de Paris a entamé plusieurs chantiers de pistes cyclables cet été. S'il est difficile de circuler pour les automobilistes, les cyclistes parisiens doivent aussi s'adapter sans que des déviations soient toujours bien balisées.

Malgré la circulation ralentie du mois d'août, rouler à vélo est par endroits assez chaotique dans la capitale cet été. Profitant de la période estivale, de nombreux chantiers sont mis en place par la mairie de Paris, notamment pour accélérer la création de pistes cyclables ou réaliser divers travaux de voirie.

C'est le cas du côté de l'avenue d'Italie dans le 13e arrondissement. Toutefois malgré les travaux, les cyclistes peuvent utiliser une voie de substitution bien indiquée par des panneaux de signalisation.

Des déviations pas toujours prévues ou mal signalées

Mais cet exemple est loin d'être légion ailleurs dans Paris comme du côté de la Porte de Versailles, où les engins de chantier ont remplacé les cyclistes. Ces derniers se retrouvent obligés de descendre sur la route à des endroits pas toujours très appropriés, comme relève l'association Paris en Selle dans le tweet ci-dessous. 

Les cyclistes qui empruntent ce chemin soulignent le manque de signalisation. "J'ai fait un petit bout de chemin, je pense qu'il y avait une vraie piste signalisée de déviation une fois sur 3 ou 4", explique ainsi ce cycliste. 

La circulation n'est pas non plus évidente pour les vélos du côté de la porte d'Orléans. Des travaux sont en cours notamment pour repriser les pentes des pistes cyclables. Les cyclistes pourront bientôt en profiter mais en attendant, il faut là aussi jouer des coudes pour rouler entre les voitures. 

"C'est dangereux, les travaux, c'est qu'une chose parmi d'autre. C'est vrai qu'il y a souvent des voitures garées [sur les pistes cyclables]. J'ai conscience que nous les cyclistes on est souvent une gêne pour les voitures et les piétons... mais l'inverse et parfois vrai", souligne une Parisienne à vélo. 

Inquiétude pour la rentrée

Même si ces travaux ont pour but de faciliter à terme la circulation des vélos, l'association Paris en Selle s'inquiète pour la rentrée. 

"Il faut savoir que c'est en septembre qu'il y a le plus de gens qui se déplacent à vélo. Il y a les bonnes résolutions, le temps qui est encore clément. Sur un certain nombre de ces chantiers en cours, c'est aussi des choses qui vont s'améliorer une fois que les pistes seront terminée. Mais ce n'est pas parce qu'il y a une phase transitoire qu'il ne faut pas prévoir également la déviation", insiste Charles Maguin, président de l'association. 

A l'horizon 2020, la ville de Paris a prévu de doubler la longueur de ses pistes cyclables pour les faire passer de 700 à 1.400 km. Paris ambitionne ainsi à terme de devenir la capitale du vélo

C. B avec Jeanne Daudet, Thomas Eydoux