BFM Business

Oroch, le SUV-pick-up de Renault pour séduire les sud-américains

L’Oroch peut accueillir cinq passagers dans sa double cabine peut transporter 650 kg de matériel dans sa benne.

L’Oroch peut accueillir cinq passagers dans sa double cabine peut transporter 650 kg de matériel dans sa benne. - Eitan Abramovitch - AFP

Renault a dévoilé le Duster Oroch lors du Salon de l'automobile de Buenos Aires. Avec ce pick-up aux allures de SUV, le constructeur veut affirmer sa position sur les marchés sud-américains.

Fort du succès du Dacia Duster, Renault veut poursuivre dans l’utilitaire de tourisme avec l’Oroch. Ce véhicule, qui a été présenté jeudi 18 juin au Salon de l'automobile de Buenos Aires, en Argentine, est un modèle conçu pour le marché sud-américain. Il s’agit d’une nouvelle version du Dacia Duster, qui reste le modèle de la marque le plus vendu au monde avec 100.000 véhicules écoulés en 2014. 

Dans cette région, ce type d'automobiles a le vent en poupe. En 2014, 900.000 pick-up ont été vendus et ce marché continue de grimper comme l’a indiqué à l’AFP Thierry Koskas, directeur de Renault Argentine "En Amérique latine, ce marché est énorme. Il représente un million de véhicules", explique Thierry Koskas, directeur de Renault Argentine. 

Cette tendance attise la compétition sur ce créneau, notamment avec les Américains, ce qui a tendu le marché. Au premier trimestre 2015, le groupe avait enregistré une baisse de ses volumes de ventes de plus de 50% en Argentine et de 15% au Brésil. Avec l’Oroch, Renault espère redresser la barre sur cette zone où il détient tout de même une part de marché de 13%.

Un modèle "unique" fabriqué dans une usine brésilienne

Pour réussir son coup, la marque au losange a fait preuve d’imagination. Elle a réussi à créer un modèle qui réconcilie le transport de personnes, l’Oroch accueille cinq passagers dans sa double cabine, et l’usage utilitaire avec une benne qui peut transporter un poids de 650 kg. Pour arriver à caser tout cela, Renault à allongé le Duster de 40 cm. 

"C'est un modèle unique, totalement nouveau dans le marché des pick-up, le 1er pick-up dérivé d'un SUV", souligne le directeur marketing pour l'Amérique latine chez Renault, Eric Pasquier. 

Il sera fabriqué au Brésil, dans une des trois usines du groupe à Curitiba. Son lancement commercial est prévu pour la fin de l’année 2015.

Quant au prix, qui reste la clé du succès des Duster, il n’a pas encore été dévoilé. Renault veut faire une surprise qui pourrait être bonne pour les acheteurs et plus difficile pour les concurrents présents sur ce segment de marché habituellement haut de gamme.

Pascal Samama