BFM Eco

Mouvement social à la SNCF: la gare du Nord bondée

La gare du Nord était noire de monde ce vendredi, alors que les agents de la SNCF ont fait valoir leur droit de retrait après un accident de train.

Une marée humaine à la gare du Nord. Ce vendredi, la gare du Nord fait face à une très forte affluence, conséquence du mouvement social qui touche la SNCF.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux voyageurs ont posté des photos et vidéos dans la matinée de la gare du Nord bondée, des escalators aux quais, en passant par les portails de validation des titres de transport. 

Ce vendredi soir, à l'heure des premiers départs en vacances, la gare était toujours bondé, a constaté une journaliste de BFM Paris. Le trafic était toujours très perturbé sur les lignes transiliens H, K et sur les RER A, B et D.

Trafic très perturbé

Le réseau francilien est particulièrement touché par ce mouvement social, avec des perturbations sur la quasi-totalité des lignes de RER et de Transilien.

Sur le RER B notamment l'interconnexion entre le nord et le sud de la ligne est suspendue à la gare du Nord, un changement de train est donc obligatoire. 

traficRER
traficRER © -

Les agents de la SNCF, soutenus par plusieurs syndicats, ont fait valoir leur droit de retrait après un accident en Champagne-Ardenne. Ce mercredi, un TER a percuté un convoi routier à un passage à niveau faisant plusieurs blessés dont le conducteur. "Seul agent SNCF à bord" indique Sud Rail, il a dû porter secours aux passagers. Les syndicats dénoncent la circulation de trains sans contrôleur qui met à mal selon eux la sécurité à bord et en cas d'accident. 

Le droit de retrait des agents SNCF a été critiqué ce vendredi matin par le secrétaire d'Etat aux Transports, qui dénonce "une grève surprise, hors du cadre légal"

Carole Blanchard